Alpes-Maritimes

Transport

UPE06, CCI et Région défendent le projet d’extension de l’aéroport de Nice

Par Olivia Oreggia, le 03 décembre 2019

Le projet porté par Aéroport de la Côte d’Azur prévoit l’extension du Terminal 2 afin d’accueillir 18 millions de passagers à l’horizon 2022. Face aux associations de défense de l’environnement, les acteurs économiques du territoire montent au créneau.

Deuxième de France derrière Paris, l'aéroport Nice Côte d'Azur veut accueillir 4 millions de passagers supplémentaires d'ici deux ans, prévoyant ainsi d'agrandir le Terminal 2 de 25 000 m2.
Deuxième de France derrière Paris, l'aéroport Nice Côte d'Azur veut accueillir 4 millions de passagers supplémentaires d'ici deux ans, prévoyant ainsi d'agrandir le Terminal 2 de 25 000 m2. — Photo : O. Oreggia

La plateforme niçoise bat chaque année des records. L’an dernier, elle a ainsi accueilli près de 14 millions de passagers.

4 millions de passagers supplémentaires

La société Aéroport de la Côte d’Azur, portée par son actionnaire Azzurra Aeroporti, voit plus grand encore et veut pouvoir en accueillir 4 millions de plus d’ici deux ans. Dans la continuité des niveaux existants, l’extension du terminal 2 comprendrait la construction d’un hall d’enregistrement, d’un tri bagages et d’une jetée de halls d’embarquement et de débarquement, portant la surface de plancher totale à près de 98 000m2 (soit 25 000 m2 supplémentaires). Une hérésie pour le Collectif citoyen 06 qui n’y voit que plus de pollution, de bruit et de circulation routière. La Mission Régionale d’Autorité environnementale Provence-Alpes-Côte d’Azur ne lui a pas donné tort, relevant dans son rapport (consultatif) « des insuffisances significatives sur la prise en compte des thématiques gaz à effet de serre, qualité de l’air, nuisances sonores liées à l’accroissement prévisible du trafic aérien. »

"La Côte d'Azur est une île !"

Pour Philippe Renaudi, ce projet porte la question de l’attractivité du territoire. « L’autoroute est saturée au moindre problème, nous n’avons pas de TGV : la Côte d’Azur est une île ! Nous n’avons plus que l’aéroport », défend le président de l’UPE 06. « Il faut comprendre que nous avons besoin d’activité économique, de créer des emplois. 22 millions de passagers, je trouve que ce n’est pas encore assez, il en faudrait 30 millions ! Nous avons besoin de touristes et d’investisseurs qui s’intéressent à la Côte d’Azur. Et tout ça peut se faire très intelligemment vis-à-vis de l’environnement ou du bruit. »

Équilibrer économie et écologie

Aux côtés de la CCI Nice Côte d’Azur, Philippe Renaudi a été rejoint par Renaud Muselier. « L’Aéroport Nice Côte d’Azur est l’une des infrastructures les plus importantes de notre territoire », a fait savoir le président le Région Sud. « Nous soutenons son développement et par conséquent la nécessaire décentralisation du transport aérien en France. En proposant six portes d’embarquement supplémentaires, l’Aéroport Nice Côte d’Azur joue pleinement son rôle : mieux accueillir nos visiteurs, mieux desservir notre territoire et mieux connecter en direct nos entreprises au monde entier. Il remplit ces objectifs sans avoir besoin de créer une nouvelle route à travers nos campagnes, un ouvrage d’art ou un tronçon ferroviaire (…) Il est devenu nécessaire de permettre l’atteinte du point d’équilibre entre développement économique et préservation écologique. L’aérien, contre toute attente, peut relever ce défi grâce à des aéroports vertueux et des avions moins émissifs. »

Ce projet a fait l’objet d’une concertation publique mais l’avis du commissaire enquêteur n’est que consultatif. Au préfet à présent de trancher.

Deuxième de France derrière Paris, l'aéroport Nice Côte d'Azur veut accueillir 4 millions de passagers supplémentaires d'ici deux ans, prévoyant ainsi d'agrandir le Terminal 2 de 25 000 m2.
Deuxième de France derrière Paris, l'aéroport Nice Côte d'Azur veut accueillir 4 millions de passagers supplémentaires d'ici deux ans, prévoyant ainsi d'agrandir le Terminal 2 de 25 000 m2. — Photo : O. Oreggia

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.