Région Sud

Réseaux

Interview Didier Nadau (France Qualité Paca): « Les entreprises régionales mettent le pied à l’étrier de l’amélioration continue »

Entretien avec Didier Nadau, président de l'Association France Qualité Performance en région Paca

Propos recueillis par Hélène Lascols - 04 décembre 2019

Didier Nadau préside l’Association France Qualité Performance Paca depuis 2012 et tente d’emmener le plus d’entreprises dans une démarche d’amélioration continue. La région s'avère être une championne des bonnes pratiques dans le domaine.

En 2019, Jean Riondel et Hubert Sabourin, les dirigeants de la start-up varoise Mini Green Power, ont reçu le prix des Bonnes pratiques dans la catégorie PME.
En 2019, Jean Riondel et Hubert Sabourin, les dirigeants de la start-up varoise Mini Green Power, ont reçu le prix des Bonnes pratiques dans la catégorie PME. — Photo : Jeux d'images production

Quel est le rôle de France Qualité?

Didier Nadau : L’association France Qualité Performance (AFQP), dite France Qualité, rassemble plus de 1 850 acteurs, publics et privés en France et est présidée par Pierre Giraud, directeur de la qualité chez Air France. Notre mission est d’assurer la promotion de la qualité dans les entreprises et de ses enjeux pour se différencier de la concurrence. Aujourd’hui, une offre, aussi bon marché soit elle, ne suffit plus et chaque entreprise doit être capable de répondre au plus près aux attentes et exigences de ses clients. Les pistes d’amélioration sont nombreuses et variées et je reprendrai à mon compte les propos de notre président national qui, à propos des prix que nous remettons chaque année, confie être, à chaque fois, « surpris par l’inventivité et les succès des démarches soumises. »

Ces prix ont permis de mettre en lumière une certaine dynamique en région Paca.

D. N. : En effet. Sur les 111 prix nationaux remis depuis 1993, la région Paca en a décroché 14, dont deux "grands prix" (Villages Club du soleil en 2006 et La Spirotechnique en 1993), qui récompensent une entreprise ayant mis en œuvre une politique globale de management par la qualité. Ce palmarès la place en 2e position derrière l’Île-de-France, ex-aequo avec l’Auvergne-Rhône-Alpes.

En 2012, nous avons créé un prix plus accessible, le prix des bonnes pratiques, qui permet de valoriser une organisation qui a décidé de se lancer. Et sur ce terrain-là, Paca est la grande championne avec 11 prix remportés dans cette section, signe que les entreprises mettent le pied à l’étrier de l’amélioration continue. Parmi les lauréats, nous pouvons citer la green-tech varoise Mini Green Power (lauréate 2018), un cas atypique d’un entrepreneur qui a eu le courage de se remettre en cause et de se former après avoir réalisé, en toute transparence une étude de satisfaction auprès de ses salariés. 

Nous récompensons chaque année des idées novatrices, qui agissent sur la motivation du personnel, la satisfaction des clients, ou l’amélioration de l’outil de production. Nous évaluons sur site chaque entreprise candidate et c’est là l’une de nos grandes différences. Nous ne recherchons pas de certifications, mais davantage une volonté globale d’amélioration continue.

Quelles actions menez-vous pour emmener toujours plus d'entreprises à s'engager dans la qualité?

D. N. : Nous réalisons un important travail de promotion, nous organisons des ateliers thématiques, des visites d’entreprises, nous rencontrons des entrepreneurs, mais nous ne nous substituons pas aux consultants ou responsables qualité.
Nous avons formé 33 chefs d'entreprise au référentiel européen de la qualité mais ils n'ont pas encore franchi le cap de l'évaluation. Nous ne voulons pas forcer le destin, ils y viendront : les entreprises doivent impérativement franchir un palier dans la qualité sous peine d’être distancées. Aujourd'hui, pour réussir sur son marché, une entreprise doit s’assurer de la qualité de ses fournisseurs et partenaires, avoir une stratégie claire à moyen terme, se préoccuper des talents du personnel, fidéliser ses salariés, développer leurs compétences et susciter leur créativité. L’entrepreneur doit non seulement se soucier du produit ou du service qu’il fournit mais aussi de comment et avec qui il le fait.

En 2019, Jean Riondel et Hubert Sabourin, les dirigeants de la start-up varoise Mini Green Power, ont reçu le prix des Bonnes pratiques dans la catégorie PME.
En 2019, Jean Riondel et Hubert Sabourin, les dirigeants de la start-up varoise Mini Green Power, ont reçu le prix des Bonnes pratiques dans la catégorie PME. — Photo : Jeux d'images production

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.