Var

Chimie

Coronavirus : chez Obioseed, le travail pour produire du gel hydroalcoolique « prend tout son sens »

Par Hélène Lascols, le 08 avril 2020

Chez Obioseed, spécialisée dans la fabrication de produits d’hygiène et de désinfection, et au sein d’entreprises voisines venues en renfort, le travail prend tout son sens pour les équipes qui produisent non-stop du gel hydroalcoolique et des solutions de désinfection.

Obioseed, filiale du groupe Altea, mobilise son personnel pour produire du gel hydroalcoolique.
Obioseed, filiale du groupe Altea, mobilise son personnel pour produire du gel hydroalcoolique. — Photo : DR

Dans le contexte de crise sanitaire du Covid-19, l’entreprise Obioseed, filiale du groupe varois Altea (35 personnes, CA : 13 M€) spécialisée dans les produits d’hygiène et de désinfection, a réorganisé sa production pour produire en masse des gels hydroalcooliques et des solutions de désinfection contre le coronavirus. Un surplus bienvenu en période de crise, mais qui « ne permettra pas de compenser les pertes globales parce que 80 % des clients (collectivités, crèches, écoles, entreprises, etc.) de nos distributeurs sont aujourd’hui fermés et auront un stock non consommé de produits de nettoyage classique à l’heure de la reprise. Nous devrions perdre un trimestre de consommation de produits classiques », précise Roland Le Joliff, le directeur de la communication.

Pour faire face à la demande, l’entreprise a revu ses urgences de production. « Tous les produits que nous avions l’habitude de produire tous les jours, comme des produits vaisselle - je ne dis pas qu’on ne les produit plus - ne figurent tout simplement plus dans nos urgences », précise le responsable de la communication. Alors qu’auparavant Obioseed produisait une palette par quinzaine de gel hydroalcoolique, aujourd’hui, ce volume est produit dans la matinée et une dizaine de palettes de gels et produits désinfectants sortent chaque jour pour rejoindre des hôpitaux et collectivités, des entreprises de propreté, des pharmacies ou encore des Ehpad principalement en région, mais aussi dans toute la France.

Une solidarité interentreprises

Du côté du personnel, « une vingtaine de nos salariés, à savoir les assistantes de vente et nos personnels de fabrication et de préparation de commandes, est mobilisée. Et, nous produisons en non-stop puisque nous fabriquons même le week-end. Nos personnels ne comptent pas leurs heures pour faire œuvre utile. Ils évoluent certes dans un cadre économique, mais ils ont le sentiment de faire quelque chose qui peut servir le plus grand nombre. Leur action quotidienne prend tout son sens dans le contexte actuel », expose Roland Le Joliff, dont les équipes peuvent en outre compter sur « un renfort de cinq salariés, venus d’autres entreprises de la zone d’activités du Plateau de Signes. » Ainsi, l’entreprise agroalimentaire Quai Sud, voisine d’Obioseed met à disposition son outil de travail et l’a même « entièrement configuré et dédié depuis plus de deux semaines pour le conditionnement des gels hydroalcooliques et des sprays désinfectants, souligne l’entreprise sur les réseaux sociaux. Nous soutenons ainsi le travail des professionnels de santé, du personnel dévoué dans les Ehpad et des services publics tout en conservant une activité pour nos salariés », ajoute-t-elle. Quelques mètres plus loin, c’est l’écurie de course automobile Oreca qui met à disposition de la main-d’œuvre, notamment en logistique.

Des produits ciblés

Dans sa lutte permanente pour rendre « le monde propre et sain », Obioseed n’a pas stoppé ses projets d’innovation. Elle a mis au point un produit « ciblé coronavirus et efficace en cinq minutes, un produit que l’entreprise avait envoyé en test avant le confinement et dont les résultats nous sont revenus une fois la crise commencée », précise le responsable de la communication. L’entreprise varoise s’est aussi intéressée depuis novembre 2019 à la désinfection par voie aérienne et propose une technique qui permet de saturer l’air d’un espace clos, d’un brouillard sec désinfectant pendant une courte durée. « Nous ne sommes pas les seuls à proposer cette unité mobile, qui permet une désinfection du sol au plafond, mais nous sommes les premiers en région à avoir la norme NF T 72-281. Nous mobiliserons notre personnel pour répondre aux demandes, dont les premières émanent de collectivités et d’un centre Covid-19 dans le Var. »

Obioseed, filiale du groupe Altea, mobilise son personnel pour produire du gel hydroalcoolique.
Obioseed, filiale du groupe Altea, mobilise son personnel pour produire du gel hydroalcoolique. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail