Haute-Garonne

Technologies

EPSI vise la production de 1 000 radars de sécurité en 2021

Par Paul Falzon, le 31 mars 2021

Deux ans après sa création, le fabricant haut-garonnais de radars EPSI poursuit sa croissance sur le marché sur la protection des sites. D'ici quelques mois, la société aura fait passer ses effectifs de 17 à 30 salariés, et développe ses réseaux de distribution pour élargir ses débouchés.

Pour EPSI et son directeur Frédéric Chaumeil, l'un des projets phares en 2021 sera d'élargir les circuits de distribution de ses systèmes de surveillance radar.
Pour EPSI et son directeur Frédéric Chaumeil, l'un des projets phares en 2021 sera d'élargir les circuits de distribution de ses systèmes de surveillance radar. — Photo : EPSI

Créé en avril 2019 avec une équipe de six personnes, le concepteur et fabricant de systèmes de surveillance radar EPSI, filiale produits du groupe ITNI, maintient le cap d’une croissance rapide. Ses effectifs ont été portés en six mois de 17 à 25 personnes, et la PME programme encore cinq recrutements dans les prochains mois. "Nous connaissons une accélération de l’activité depuis le printemps 2020, avec la fin des processus de qualification de nos produits auprès de grands groupes de l’énergie. La production de radars, qui était de 100 unités lors de notre première année d’exercice, devrait se situer en 2021 autour des 1 000 unités", détaille Frédéric Chaumeil, directeur de EPSI.

Marchés de volumes

Le volume de ventes devrait passer un nouveau cap dans les prochains mois avec la récente conclusion de plusieurs contrats de distribution avec des réseaux spécialisés dans les produits de sécurité. EPSI prépare un virage stratégique avec l’objectif de toucher non plus seulement des sites d’importance vitale (OIV et PIV) mais une plus grande variété de clients : sites industriels, aéroports, exploitations agricoles, parkings… "En vidant les entreprises de leurs effectifs, la crise sanitaire a mis en évidence de nouveaux besoins sur la détection des intrusions. Nous nous préparons à travailler des marchés de volume en renforçant l’accompagnement des installateurs et intégrateurs de nos produits", détaille Frédéric Chaumeil. Parmi les derniers recrutements de la PME, plusieurs concernent la mise en service des radars. Les autres profils recherchés concernent la R & D, sur le développement informatique et le traitement des signaux radars.

Production relocalisée

EPSI vient de compléter son portefeuille produits avec la mise sur le marché d’un cinquième radar, qui permet de travailler sur un couloir de détection de 6 m à 10 m de large, et 150 m de profondeur. Le produit intègre des algorithmes d’analyse qui limitent le risque de fausses alertes en prenant en compte la météo, la végétation ou encore les petits animaux. La société travaille en parallèle au développement de solutions nomades qui doivent permettre la surveillance temporaire d’un site. La conception et le développement des produits se fait depuis le siège de Beauzelle, où l’entreprise a récemment doublé ses surfaces. La fabrication a elle été intégralement rapatriée dans le sud-ouest, entre Toulouse et l’unité d’assemblage située à Limoges. Pour sa troisième année d’exercice, EPSI, qui ne souhaite pas communiquer son chiffre d’affaires, vise la rentabilité, et l’autonomie en fonds de roulement en 2022.

Pour EPSI et son directeur Frédéric Chaumeil, l'un des projets phares en 2021 sera d'élargir les circuits de distribution de ses systèmes de surveillance radar.
Pour EPSI et son directeur Frédéric Chaumeil, l'un des projets phares en 2021 sera d'élargir les circuits de distribution de ses systèmes de surveillance radar. — Photo : EPSI

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail