Haute-Garonne

Réseaux économiques

Depuis Toulouse, Good IT porte la dynamique du numérique responsable

Par Paul Falzon, le 21 juin 2021

Il regroupe déjà une quarantaine de professionnels : le collectif Good IT défend un numérique responsable, au niveau de l’empreinte carbone comme des thèmes sociétaux. Il relance ce 22 juin ses activités en direction de l’écosystème régional avec un webinaire centré sur la data science.

Numérique responsable, vert, informatique sobriété
Numérique responsable, vert, informatique sobriété — Photo : DR

Il représente déjà 4 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial : le numérique aggrave son empreinte environnementale à mesure que ses usages se développent. Pour inverser la tendance, de nombreuses initiatives voient le jour : à Toulouse, c’est le collectif Good IT qui s’est donné pour mission de porter la thématique du numérique responsable. "L’objectif est d’informer les professionnels et d’échanger les bonnes pratiques pour construire un avenir numérique plus sobre mais aussi plus inclusif, résume Marie Bastide, l'une des animatrices de Good IT et fondatrice de l'agence Pollen. Nous nous positionnons comme un centre de ressources pour les entreprises qui cherchent des compétences locales." Une quarantaine de professionnels ont déjà rejoint le collectif.

Faire évoluer les pratiques

Ce 22 juin, Good IT relance ses activités en direction de l’écosystème régional avec un webinaire centré sur la data science, pour comprendre les usages des données et mesurer les impacts environnementaux comme éthiques. Un événement construit avec le master MIASHS créé par l’université de Montpellier sur les enjeux du numérique responsable, selon l’approche collaborative défendue par le collectif. La cible de ce webinaire : les étudiants et les professionnels du numérique, avec l’objectif de faire évoluer rapidement les pratiques du secteur.

"L’écoconception s’impose progressivement comme un enjeu de marque employeur : on sent un appétit des jeunes développeurs pour les thématiques environnementales et sociétales, se félicite Christophe Pham, l’un des animateurs du collectif, également cofondateur de la start-up Infogreen Factory. On sent un élan d’intérêt de la part des entreprises qui y voient aussi un levier d’efficacité : un logiciel écoconçu est généralement plus optimisé que des solutions multipliant les fonctionnalités inutiles, qui vont consommer plus d’énergie à la conception comme à l’usage."

Numérique pour tous

Engagé sur la responsabilité environnementale et éthique, Good IT promeut aussi un numérique plus inclusif. L’enjeu, améliorer l’accessibilité du web pour les personnes en situation de handicap. "C’est une thématique encore trop ignorée des acteurs du numérique alors qu’il existe depuis 2009 un référentiel, RGAA, pour guider les entreprises. Nous voulons revenir à la promesse des pionniers du web pour qui Internet était un outil d’information universel", indique Jade Vincent, l'une des animatrices du réseau, par ailleurs cofondatrice de l'agence de conseil Rose Primaire.

Numérique responsable, vert, informatique sobriété
Numérique responsable, vert, informatique sobriété — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail