Eure

Télécoms

Le groupe Altitude lève 350 millions d'euros

Par Sébastien Colle, le 14 juillet 2021

Le Groupe Altitude, premier opérateur de fibre optique indépendant en France a levé 350 millions d'euros afin de soutenir le développement de sa filiale Altitude Infra THD, spécialisée dans les réseaux d'initiative publique.

La reprise de Covage permettrait à Altitude Infra de récupérer 1 million de prises FTTH.
La reprise de Covage permettrait à Altitude Infra de récupérer 1 million de prises FTTH. — Photo : Altitude Infra

L’opérateur de fibre optique indépendant Groupe Altitude (fondé par Jean-Paul Rivière en 1990), basé à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime), a levé 350 millions d’euros en fonds primaires et secondaires (financement en capital) auprès de Swiss Life Asset Managers, spécialiste européen de la gestion d’actifs, afin de soutenir le développement de sa filiale Altitude Infra THD (Val-de-Reuil) sur le marché de la fibre en France. À cette occasion, Swiss Life Asset Managers acquiert une participation minoritaire dans Altitude Infra THD (650 salariés ; 210 M€ de CA) : "Mais Altitude garde le contrôle", précise David El Fassy, président d’Altitude Infra THD. Les fonds sont destinés à accélérer la progression du groupe sur le marché de la fibre en France et à renforcer sa position de premier opérateur indépendant. "Cette levée de fonds, dans la période singulière que nous traversons, démontre la solidité de notre business model et confirme notre volonté de poursuivre l’aménagement numérique en FttH du territoire tout en étant un opérateur wholesale (vente en gros-NDLR) BtoB travaillant pour la numérisation des entreprises en France", souligne Dorothée Lebarbier, directrice générale du Groupe Altitude.

Reprise de Covage

En parallèle de son engagement dans le marché FTTH résidentiel, Altitude renforce son investissement dans l’infrastructure dédiée aux entreprises, avec l’entrée en négociations exclusives pour la reprise d’une part des actifs de Covage (installateur et exploitant de fibre optique). Un mandat géré par UBS Asset Management, actionnaire minoritaire d’Altitude Infra THD aux côtés de Swiss Life Asset Managers, accompagne également l’entreprise dans ces projets de croissance. La Commission Européenne a autorisé le rachat de Covage à SFR FTTH, fin 2020, à la condition de vendre une partie des réseaux de Covage "pour ne pas déstabiliser la concurrence". Ce qui correspond à un engagement de la filiale d’Altice de vendre 25 réseaux RIP en FTTO (fibre jusqu’aux bureaux) de Covage.

Axione (groupe Bouygues) et Altitude Infrastructure se sont positionnés. "Reprendre ces réseaux à Covage nous permettra de récupérer un million de prises FTTH (Altitude Infra THD dispose déjà de 4 millions de prises, NDLR). Cela va positionner Altitude en bonne position sur le plan national", selon le président d’Altitude Infra THD. Une vente que SFR FTTH doit conclure rapidement, certains réseaux RIP gérés par Covage arrivant à échéance en 2021 ou 2022. "Nous estimons que l’opération de Covage devrait se déboucler au cours du troisième trimestre", explique David El Fassy.

Objectif pour le dirigeant d’Altitude Infra THD avec cette reprise des actifs de Covage (soit 360 salariés supplémentaires pour Altitude Infra THD), devenir incontournable sur le marché entreprise : "Notre ambition est de devenir le troisième opérateur national à destination des entreprises".

La reprise de Covage permettrait à Altitude Infra de récupérer 1 million de prises FTTH.
La reprise de Covage permettrait à Altitude Infra de récupérer 1 million de prises FTTH. — Photo : Altitude Infra

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail