Seine-Maritime

Agroalimentaire

Ferrero France renforce ses positions et investit dans la logistique

Par Sébastien Colle, le 11 juillet 2019

Le chiffre d'affaires de Ferrero France en hausse de 1,28%. Le chocolatier investit 30 M€ en Normandie dans un nouveau centre logistique.

L'usine Ferrero de Villers-Ecalles produit 25% du Nutella mondial.
L'usine Ferrero de Villers-Ecalles produit 25% du Nutella mondial. — Photo : Ferrero

Basé à Mont-Saint-Aignan, en Seine-Maritime, le siège France du confiseur et chocolatier italien Ferrero connaît une hausse de son chiffre d’affaires de 1,28 % sur son exercice 2017-18, soit 1,259 Md€ (1 300 salariés en France répartis sur 4 sites en Normandie). De bons résultats portés notamment par l’élargissement de la gamme Nutella (dont 25 % de la production mondiale est réalisée sur le site normand de Villers-Ecalles*) sur la catégorie des biscuits avec notamment le lancement de Nutella B-Ready en 2016 et de Nutella Biscuits dont la commercialisation a débuté en mai dernier (4 400 magasins commercialisent déjà le produit). Le rachat par Ferrero de l’entreprise Delacre en 2018 a permis à la marque d’enregistrer une croissance de +8 % (soit +5,6 M€ et +1,6 point de pénétration). Le chocolatier a également mis en place, en 2018, un partenariat avec Unilever pour le lancement des glaces Kinder Ice Cream en 2018 qui représentent 2,6 % de parts de marché sur le marché des glaces.

30 M€ dans un nouveau centre logistique

Ferrero France lance la construction d’un nouvel entrepôt de stockage sur la commune de Criquebeuf-sur-Seine dans l’Eure. Avec un investissement de 30 M€, l’ambition du chocolatier est de doubler la capacité de stockage de ses produits en Normandie. Les travaux du nouvel entrepôt s’étaleront sur près de deux années. Le début de l’activité de ce nouveau site est prévu pour 2021, et pourra accueillir environ 70 collaborateurs présents aujourd’hui sur le site de Grand-Quevilly (Seine-Maritime) de façon permanente. Les effectifs pourront s’élever à 110 personnes lors des pics d’activité saisonniers.

Ferrero poursuit également sa politique d’investissements sur le territoire normand avec l’injection de 38,5 millions d’euros, sur trois ans, pour la modernisation de son site de Villers-Ecalles près de Rouen.

*Un site qui a connu un mouvement de grève fin mai début juin avec des revendications portant sur les salaires et les conditions de travail dans l’usine, d’où sortent chaque jour 600 000 pots de Nutella.

L'usine Ferrero de Villers-Ecalles produit 25% du Nutella mondial.
L'usine Ferrero de Villers-Ecalles produit 25% du Nutella mondial. — Photo : Ferrero

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.