Angers

Services

Coriolis Service va créer 300 emplois en 2019 à Angers

Par Olivier Hamard, le 11 octobre 2018

Après Verisure il y a quelques semaines (500 emplois annoncés d’ici 2024) et Gamm Vert Synergie (35 emplois et 70 dans 5 ans), Coriolis Service, filiale du groupe français Coriolis, spécialisé dans les télécommunications, va installer un centre de contact dans l’immeuble Trigone du quartier d’Orgemont, avec 300 embauches dans moins d’un an.

Coriolis Service va s'installer dans le bâtiment Trigone, dans le quartier d'Orgemont au sud d'Angers.
Coriolis Service va s'installer dans le bâtiment Trigone, dans le quartier d'Orgemont au sud d'Angers. — Photo : Olivier Hamard JDE

Décidément, le bâtiment Trigone, propriété de la société Orexim, attire les entreprises : construit dans les années 1970 au sud d’Angers, il va accueillir, après Verisure et Gamm Vert Synergie, un centre de relation client de Coriolis Service dans un espace de 3 000 mètres carrés, dès le mois de janvier 2019. Les effectifs monteront en charge progressive pour atteindre 300 personnes en CDI au début de l’été prochain. La filiale du groupe français Coriolis, spécialisé dans les télécommunications avec plusieurs métiers, la relation client, les magasins de téléphonie et les services télécoms, est déjà présente dans la région avec deux centres de contact à Laval, en Mayenne.

Angers, 7e centre de contact de Coriolis Service en France

Les négociations entre Coriolis Service et les responsables locaux angevins ont débuté en septembre 2017, la filiale de Coriolis souhaitant créer un nouveau centre de relation clients.

Pierre Bontemps, le président du groupe Coriolis, installe à Angers le 7ème centre de contact de sa filiale Coriolis Service.
Pierre Bontemps, le président du groupe Coriolis, installe à Angers le 7ème centre de contact de sa filiale Coriolis Service. - Photo : Olivier Hamard JDE

Coriolis Service, effectue des prestations de gestion de la relation client pour de grandes entreprises, possède déjà six centres de contact en France, trois à Amiens (Somme), un à Paris et deux à Laval (Mayenne), qui emploient pas moins de 1 500 personnes au total, auxquelles s’ajoutent 400 salariés en Tunisie, pour un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros. « Nous avons choisi Angers pour son bassin d’emploi, explique le président fondateur du groupe Coriolis Pierre Bontemps, mais également parce qu’on y trouvait des locaux immédiatement disponibles et par la proximité de Paris par le TGV. Nous allons procéder par vagues de recrutement successifs de 40 à 45 personnes jusqu’en juin 2019. »

4 semaines de formation avant la prise de poste

Les premiers recrutements auront lieu dès le mois de novembre et le centre ouvrira le 1er janvier 2019. « 80 % des embauches concerneront des emplois de conseillers, précise Pierre Bontemps, 15 % des postes d’agent de maîtrise, d’encadrement intermédiaire et de fonctions support et pour 5 % des cadres. Chaque promotion d’une quarantaine de personnes sera formée sur place pendant 4 semaines, avant d’intégrer le centre de contact ». Pour recruter, Coriolis Service va travailler avec l’agence de développement Aldev et Pôle Emploi.

L’entreprise pourra bénéficier aussi du dispositif des emplois francs, mis en place à titre expérimental à Trélazé et à Angers dans les quartiers prioritaires, dont celui de la Roseraie, dans lequel le centre de contact va s’implanter. Chaque embauche d’une personne résidant dans l’un des quartiers prioritaires définis est soutenue à hauteur de 5 000 euros sur 3 ans pour un CDI et de 2 500 euros pour un CDD.

Après la création d’une plateforme logistique du groupe néerlandais Action avec 500 salariés, en 2020, à Verrières-en-Anjou, puis l’implantation de Verisure et ses 500 personnes, en 2024, à Angers, l’arrivée de Coriolis est cette année la troisième annonce de taille, en termes de création d’emploi, dans l’agglomération angevine depuis début 2018. En ajoutant la construction prévue de la plateforme logistique de 42 000 mètres carrés de Stam Europe, dont les travaux devraient s’achever dans quelques mois, à Saint-Léger-des-Bois, ce sont plus d’un millier de nouveaux emplois qui devraient être créés tout prochainement.

Coriolis Service va s'installer dans le bâtiment Trigone, dans le quartier d'Orgemont au sud d'Angers.
Coriolis Service va s'installer dans le bâtiment Trigone, dans le quartier d'Orgemont au sud d'Angers. — Photo : Olivier Hamard JDE