Angers

Logistique

Une plateforme logistique de 42 000 mètres carrés fin 2018 à l'ouest d'Angers

Par Olivier Hamard, le 19 février 2018

Fin 2018, le parc d’Activités de l’Atlantique, à l’ouest d’Angers, accueillera une plateforme logistique grand format de plus de 40 000 mètres carrés, dont les travaux commencent cette semaine sur un terrain de 10 hectares vendu par Angers Loire Métropole. En se basant sur une moyenne de 40 personnes pour 10 000 mètres carrés dans le secteur de la logistique, le site pourrait permettre la création d’environ 150 emplois.

De gauche à droite: Jean-Pierre Bernheim, vice-président d'Angers Loire Métropole en charge de l'économie, Romain Peyronie, directeur général de PRD, Christophe Béchu, président d'ALM et Stéphane Guéroult, directeur Asset Management Logistique de Stam, futur propriétaire du site, lors de l'annonce de la construction d'une nouvelle plateforme logistique à l'ouest d'Angers.
De gauche à droite: Jean-Pierre Bernheim, vice-président d'Angers Loire Métropole en charge de l'économie, Romain Peyronie, directeur général de PRD, Christophe Béchu, président d'ALM et Stéphane Guéroult, directeur Asset Management Logistique de Stam, futur propriétaire du site, lors de l'annonce de la construction d'une nouvelle plateforme logistique à l'ouest d'Angers. — Photo : Ville d'Angers

Les discussions ont débuté il y a plus d’un an entre Aldev, l’Agence de développement économique d’Angers Loire Métropole, le promoteur immobilier PRD qui construira le site et Stam Europe, le futur propriétaire qui investit 25 millions d’euros dans ce projet. À Saint-Léger-des-Bois, dans un parc d’activités qui accueille déjà le géant de la pharmacie Giphar et les spiritueux Giffard, Angers Loire Métropole cède un vaste terrain qui verra la construction d’un site annoncé comme doté des équipements dernier cri en matière de logistique.

« Cette réalisation est une première, annonce Romain Peyronie, le directeur général de PRD, car si nous avons construit depuis 20 ans environ 120 bâtiments, pour une surface totale de 3,5 millions de mètres carrés, 99% d’entre eux ont été construits sur ce que nous nommons la « dorsale » Lille-Paris-Marseille. Nous réalisons cet investissement à blanc, à savoir avant même sa commercialisation, preuve de la confiance que nous avons dans ce projet et de la certitude que nous avons de pouvoir le louer. Cela valide aussi Angers comme un site important en matière de logistique dans l’ouest de la France, avec une situation réellement stratégique».

Une demande importante de bâtiments vastes dans le secteur de la logistique

Pouvant être divisé en 8 cellules, le bâtiment accueillera un ou plusieurs locataires et comportera 48 quais. « Ce sera la seule offre de cette envergure sur le grand ouest, complète Stéphane Guéroult, directeur Asset Management Logistique de Stam. Aujourd’hui, la plupart des recherches de nos locataires potentiels, logisticiens, industriels, spécialistes de la grande distribution ou du e-commerce, se concentrent sur des bâtiments de grande taille et nous avons déjà entamé des discussions. Souvent, les entreprises de ce secteur ont besoin d’un bâtiment immédiatement disponible. La demande étant actuellement très importante, nous effectuons un investissement certes à risque, mais de manière très mesurée. »

Angers, place forte de la logistique dans l’Ouest

Après DHL il y a quelques années à Saint-Barthélemy d’Anjou, la construction de cette nouvelle plateforme vient renforcer la place du territoire angevin dans le secteur de la logistique. La collectivité trouve dans ce futur équipement un atout pour renforcer son attractivité, et ce en un début d’année que le président d’Angers Loire Métropole annonce comme porteuse de bonnes nouvelles sur le plan économique : « L’agence d’aménagement Alter a vendu autant d’hectares à des entreprises depuis le 1er janvier qu’elle ne l’a fait au cours de toute l’année 2017, affirme Christophe Béchu, le président d’ALM. Tous les terrains du parc d’Activités de l’Atlantique devraient être cédés avant la fin de 2018. Nous réfléchissons aujourd’hui à la possibilité d’acquérir de nouveaux terrains de 10 hectares sur le territoire de l’agglo pour répondre à d’éventuelles demandes d’implantation dans le secteur de la logistique, car actuellement, nous n’en avons pas de disponibles. » En attendant, les travaux de cette future plateforme dureront 11 mois et devraient être réalisés principalement par des entreprises locales.

De gauche à droite: Jean-Pierre Bernheim, vice-président d'Angers Loire Métropole en charge de l'économie, Romain Peyronie, directeur général de PRD, Christophe Béchu, président d'ALM et Stéphane Guéroult, directeur Asset Management Logistique de Stam, futur propriétaire du site, lors de l'annonce de la construction d'une nouvelle plateforme logistique à l'ouest d'Angers.
De gauche à droite: Jean-Pierre Bernheim, vice-président d'Angers Loire Métropole en charge de l'économie, Romain Peyronie, directeur général de PRD, Christophe Béchu, président d'ALM et Stéphane Guéroult, directeur Asset Management Logistique de Stam, futur propriétaire du site, lors de l'annonce de la construction d'une nouvelle plateforme logistique à l'ouest d'Angers. — Photo : Ville d'Angers

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture