Activités juridiques et comptables

Conjoncture

Avis d'expert Comment bien évaluer une entreprise en contexte inflationniste

Par Arnaud Dieumegard, associé Exco Nexiom, le 13 novembre 2023

Une forte inflation a nécessairement des répercussions en matière d’évaluation d’entreprise. L’analyse des états financiers, des projections budgétaires et le choix des taux d’actualisation deviennent plus délicats et chahutent l’évaluateur dans son travail et sa communication.

Arnaud Dieumegard, associé Exco Nexiom
Arnaud Dieumegard, associé Exco Nexiom — Photo : DR

L’inflation a pour effet de gonfler les stocks et les postes clients et fournisseurs d’une entreprise. Les besoins en fonds de roulement s’en trouvent donc automatiquement augmentés, ce qui réduit d’autant les flux d’exploitation et tire négativement l’évaluation de l’entreprise vers le bas.

En termes d’investissement, le poids relatif des dotations aux amortissements calculées sur le coût historique des immobilisations est réduit. Cela a pour effet de gonfler artificiellement le résultat d’exploitation.

Sur les modalités de financement, les impacts de l’inflation sont variés et dépendent grandement des natures d’endettement (court ou long terme, à taux fixe ou variable). L’impact de l’inflation sur l’évaluation d’une entreprise sera plus faible pour celle qui a un endettement à taux fixe contracté à long terme.

Impacts sur la trésorerie et la communication

Avec l’inflation les projections budgétaires sont plus aléatoires à déterminer. Il est crucial d’ajuster les flux de trésorerie pour refléter l’impact de l’inflation sur les coûts, les revenus et les investissements. Pour cela, les flux de trésorerie nominaux doivent être convertis en flux de trésorerie réels.

De même, la valeur terminale subira négativement la hausse du taux d’actualisation induite par la hausse de l’inflation. Attention, il conviendra de ne pas prendre en compte deux fois les effets de l’inflation, à la fois dans les flux et dans le taux d’actualisation.

Enfin, il est essentiel de communiquer de manière transparente les ajustements effectués en raison de l’inflation. Les parties prenantes doivent comprendre comment l’inflation a été prise en compte et quel impact elle a eu sur l’évaluation finale de l’entreprise.

Ainsi, les rapports d’évaluation doivent-ils inclure une section explicite sur la manière dont l’inflation a été intégrée dans le processus d’évaluation en expliquant la méthodologie utilisée, les paramètres d’inflation retenus, les ajustements appliqués et leurs justifications.

On le voit, l’évaluation d’une entreprise est un exercice complexe qui nécessite une compréhension approfondie des impacts de l’inflation sur les actifs, les passifs et les flux de trésorerie. Les ajustements appropriés doivent être appliqués et être clairement communiqués aux parties prenantes. Les professionnels de la finance doivent garantir que les évaluations sont justes, transparentes et fiables, même dans un environnement économique volatile.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition