Alsace
WeMa et Calculus fusionnent et forment le premier cabinet d’expertise comptable indépendant d’Alsace
Alsace # Activités juridiques et comptables # Fusion-acquisition

WeMa et Calculus fusionnent et forment le premier cabinet d’expertise comptable indépendant d’Alsace

S'abonner

Les cabinets d’expertise comptable, de conseil et d’audit WeMa et Calculus International fusionnent. La nouvelle entité devient le premier cabinet indépendant alsacien et ambitionne d’atteindre les 50 millions d’euros de chiffre d’affaires à horizon 2030.

Arnaud Bodier (Calculus International) et Philippe Steiner (WeMa) ont uni leurs forces pour devenir le premier cabinet indépendant d’expertise comptable, de conseil et d’audit alsacien — Photo : Pascale Schaeffer

Après trois ans d’échanges, les cabinets d’expertise comptable, de conseil et d’audit alsaciens WeMa (26 millions d’euros de chiffre d’affaires) et Calculus International (11 millions d’euros de chiffre d’affaires) ont fusionné fin avril portant sur les fonts baptismaux le premier groupe indépendant alsacien. Celui-ci prend le nom de WeMa, base son siège à Strasbourg, compte 15 agences et 7 000 clients et nourrit depuis la capitale alsacienne de fortes ambitions à l’échelle régionale. À échéance 2030, il entend dépasser les 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, se déployer sur 20 sites et devenir le premier cabinet d’expertise comptable indépendant du Grand Est.

"Nous souhaitions rester indépendants et ce rapprochement le permet"

"La profession est en train de se concentrer, avec des enjeux RH et digitaux, il était judicieux de rassembler nos forces avec WeMa. Nous avons évidemment été contactés par des Big (les cabinets de conseils et d’audit internationaux, NDLR) mais nous souhaitions rester indépendants et ce rapprochement le permet", commente Arnaud Bodier pour Calculus. "Notre ambition est de continuer à croître et d’ancrer le groupe dans son territoire en qualité de leader régional", abonde Philippe Steiner, le fondateur de WeMa en 2022 (ex-cabinet SFA).

Des synergies en termes de maillage territorial

Créé en 1999 par Arnaud Bodier, Calculus compte 110 collaborateurs à Strasbourg, Entzheim (Bas-Rhin), Colmar, Mulhouse et Saint-Louis (Haut-Rhin). WeMa a été développé, notamment par croissance externe, par Philippe Steiner et comptabilise 220 salariés, avec une présence sur dix sites, essentiellement localisés dans le Bas-Rhin et la Moselle où les sociétés CCM et SFM ont été acquises respectivement à Sarreguemines en 2011 et Metz en 2022. Les synergies en termes de maillage territorial permettront ainsi à la nouvelle entité formée par WeMa et Calculus de dépasser les frontières naturelles de l’un et d’autres.

Une complémentarité en matière d’expertises

Arnaud Bodier devient ainsi président du directoire de WeMa pour six ans et Philippe Steiner, président de son conseil de surveillance. Les deux hommes se connaissent de longue date, depuis les années 1990, et leur complémentarité s’exerce également en termes de portefeuille – des petits comptes aux ETI dans les domaines de la grande distribution, du médical, des énergies renouvelables - et d’expertise. Dans sa dot, Calculus apporte son expertise en matière de gestion de patrimoine, WeMa sa maîtrise des problématiques liées aux fusions et acquisitions et son offre en matière de prévoyance retraite.

L’international et la formation, deux priorités

Via son cabinet frontalier de Saint-Louis (Haut-Rhin), son antenne parisienne et son partenariat avec Intergest à Sarreguemines (Moselle), l’expertise franco-allemande et plus généralement germanique de WeMa pèsera également dans la balance et devrait être moteur de croissance selon ses dirigeants. Le renforcement à l’international, et le développement d’une stratégie commerciale destinée aux prospects suisses sont une priorité affichée.

La fusion doit également donner de la visibilité et une bolée d’oxygène à WeMa en matière de recrutement. Le nouveau groupe envisage d’ailleurs de créer pour la rentrée 2025 la WeMa Academy qui délivrera le DCG (diplôme de comptabilité et de gestion) et le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion).

Une opportunité à saisir dans l’audit

Pour croître, et atteindre l’objectif de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, WeMa compte sur la croissance externe pour moitié (7 millions d’euros), le développement de son activité de conseil et d’audit (il a recruté pour ce faire un ancien de chez KPMG, Olivier Szyika-Gravier) et la création d’un cabinet d’avocats. "Nous souhaitons que les activités de conseil qui constituent 1,2 million de chiffre d’affaires se développent pour atteindre 5 millions d’euros dans 5 ans", envisage Philippe Steiner.

Car si la profession se concentre, elle est également en train de se restructurer : "Avec la restructuration des cabinets internationaux, il y a véritablement une place à prendre sur des plus petits dossiers", estime Arnaud Bodier. "Dans le domaine de l’audit (NDLR : 10 % du chiffre d’affaires actuel de WeMa), nous pouvons aller concurrencer les grands : nous avons la qualité des grands avec l’agilité des petits, la proximité en plus", affirme Philippe Steiner. En tant que leader régional, WeMa entend bien jouer sa carte et, pourquoi pas, étendre les frontières de son périmètre plus au sud, jusqu’à Beaune (Côte-d’Or).

Alsace # Activités juridiques et comptables # Fusion-acquisition
Fiches entreprises
Retrouvez toutes les informations sur les entreprises WEMA STBG, WEMA GROUPE, WEMA CORPORATE FINANCE, CALCULUS INTERNATIONAL, WEMA AUDIT