• Vendée

    Agroalimentaire

    Le préfet de Vendée demande une enquête sur Fleury Michon suite à une plainte de riverains

    15 octobre 2021

    Une plainte en raison de nuisances sonores a été déposée par des riverains de Fleury Michon (735,4 M€ de CA, 3 800 salariés, siège social à Pouzauges) à la Meilleraie-Tillay (Vendée). Ces nuisances pourraient être liées aux travaux de modifications des quais de chargement récemment réalisés dans l’usine. Ces travaux ont fait l’objet d’un dossier de déclaration par Fleury Michon transmis en février 2021 au préfet de la Vendée. Conformément aux dispositions du Code de l’environnement, la modification projetée sur le site n’étant pas substantielle, le préfet a autorisé Fleury Michon à réaliser son projet sous réserve de réaliser une campagne acoustique pour vérifier le respect de la réglementation sur le bruit après la réalisation des travaux. À la réception de la plainte, le préfet a demandé l’ouverture d’une enquête à l’unité départementale de la Dreal des Pays de la Loire. Elle portera sur l’examen de la conformité des mesures de bruit effectuées par l’exploitant et sur l’analyse de la gêne des riverains. En cas de non-conformité aux valeurs de référence, des actions correctives ou des mesures organisationnelles devront être proposées par l’exploitant dans un délai précis.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos