Nantes

Aéronautique

Une première pierre pour Shap'in, le nouveau centre d'innovation pour les composites du futur de Daher

Par David Pouilloux, le 26 novembre 2021

Un bâtiment de 1 600 mètres carrés verra le jour en 2022. C'est le nouveau centre de technologie de Daher. Sur le site de Saint-Aignan-de-Grandlieu, ce lieu rassemblera les activités industrielles liées à la production de composites thermoplastiques. Un investissement de plus de 7 millions d'euros.

Didier Kayat, directeur général de Daher, présente la plaque du nouveau centre technologique de l'industriel, Shap'in, à Saint-Aignan-de-Granlieu, lors de la pose de la première pierre.
Didier Kayat, directeur général de Daher, présente la plaque du nouveau centre technologique de l'industriel, Shap'in, à Saint-Aignan-de-Granlieu, lors de la pose de la première pierre. — Photo : David Pouilloux

C'est une première pierre qui annonce la naissance d'un bâtiment de 1 600 m². Situé sur le site de Saint-Aignan-de-Grandlieu (Loire-Atlantique), au cœur du Pôle industriel d'innovation Jules Verne, Shap'In, le futur centre technologique regroupera dès octobre 2022 sur une même plateforme, toutes les compétences de Daher liées aux structures aéronautiques en composites.

Le projet est soutenu à hauteur de 800 000 € dans le cadre du Plan de relance par le fonds de modernisation de l'industrie aéronautique pour un investissement total de 7,5 millions d'euros. Ce dernier permettra de répondre aux enjeux techniques, économiques et environnementaux du secteur, tout en formant de jeunes talents. Shap'in prévoit d'accueillir 160 salariés dont 80 dédiées aux projets de recherche et développement.

"Les composites avancés, et en particulier le thermoplastique, permettent de produire, à coût contenu, des pièces plus légères de 20 %, mais aussi plus résistantes que les matériaux employés précédemment, en métal", précise Didier Kayat, le directeur général d'un groupe qui pèse plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires. Autre avantage : les thermoplastiques peuvent être recyclés et revalorisés dans le cadre d'une démarche d'économie circulaire.

Travailler d'arrache-pied sur l'avion "vert"

Les gains sont donc importants en termes de performance et de limitation de l'impact écologique du transport aérien qui lui aussi doit se décarboner et travailler d'arrache-pied sur l'avion "vert", avion du futur moins gourmand en kérosène, plus léger et plus recyclable. "C'est maintenant qu'il faut investir, ajoute le dirigeant. Quand Airbus ou Boeing passeront commande de nouveaux types d'avions, on veut être prêts à proposer des solutions technologies innovantes pour réaliser la prochaine génération d'avions. Mais le calendrier, on ne l'a pas encore. Notre contribution, ici, c'est l’allégement de l'avion par l'utilisation des thermoplastiques et la recyclabilité des matériaux. Et grâce à la technologie révolutionnaire de soudure par induction, c'est des rivets en métal en moins, de la masse en moins et des cycles de production raccourcis. Tout ça permet la décarbonation de la production et de l'avion lui-même en l'allégeant. "

Didier Kayat, directeur général de Daher, présente la plaque du nouveau centre technologique de l'industriel, Shap'in, à Saint-Aignan-de-Granlieu, lors de la pose de la première pierre.
Didier Kayat, directeur général de Daher, présente la plaque du nouveau centre technologique de l'industriel, Shap'in, à Saint-Aignan-de-Granlieu, lors de la pose de la première pierre. — Photo : David Pouilloux

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail