Nantes

Santé

Le spécialiste des implants médicaux Newclip Technics s'agrandit pour doubler son chiffre d'affaires

Par Cyril Raineau, le 05 juillet 2021

Le fabricant d'implants médicaux Newclip Technics vient de faire l’acquisition d’un terrain à Haute-Goulaine, près de Nantes, où il est déjà implanté. Deux bâtiments y seront construits, l’un dédié aux activités tertiaires, l’autre à vocation industrielle. Objectif : multiplier par deux son chiffre d’affaires.

Installé à Haute-Goulaine (Loire-Atlantique), le fabricant d'implants médicaux Newclip Technics va doubler de surface avec l’acquisition d’un terrain sur cette même commune.
Installé à Haute-Goulaine (Loire-Atlantique), le fabricant d'implants médicaux Newclip Technics va doubler de surface avec l’acquisition d’un terrain sur cette même commune. — Photo : Newclip Technics

Le groupe Newclip Technics (24 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020, 230 collaborateurs), concepteur et fabricant d’implants d’ostéosynthèse pour la traumatologie et l’orthopédie basé à Haute-Goulaine, au sud de Nantes, a fait l'acquisition, le 1er juillet, d’un terrain de 13 000 m2. Avec cette opération destinée à accompagner sa forte croissance, la PME fondée en 2002 par Grégoire Larché (l’actuel PDG) et Jean-Pierre Podgorski (directeur général), qui en sont toujours les propriétaires, va doubler sa surface foncière. Tout comme ses objectifs en termes de chiffre d’affaires.

Deux bâtiments à construire sur un terrain nu

Sur ce terrain situé à environ un kilomètre à vol d’oiseau de son actuelle implantation, Newclip Technics va dans un premier temps ériger un bâtiment dédié aux activités tertiaires (R&D, fonctions support, etc.). D’une surface d’environ 1 300 m2, sa construction débutera avant fin 2021 pour une livraison à l’été 2022. C’est la société Bâtir France Ingénierie, filiale du groupe de BTP Spie Batignolles, qui est chargée du chantier.

Suivra un second bâtiment, programmé pour 2025, celui-ci à caractère industriel. À ce stade, Frédéric Serre, directeur exécutif du groupe Newclip Technics, ne se risque pas à donner une surface ni ne précise  l’investissement pour l’ensemble du projet, faisant observer que donner un chiffre serait "prématuré" au regard des incertitudes sur la taille du deuxième bâtiment. Le montant de la transaction pour l’achat du foncier est lui "confidentiel."

Deux millions d'euros pour moderniser les process

L’acquisition du terrain et les projets de construction qui l’accompagnent répondent à un fort développement de la PME. Newclip Technics a produit 590 000 implants en 2020, projette 660 000 unités en 2021 pour passer la barre du million d’ici deux ans. Traduit autrement, le laboratoire a réalisé 24 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020 et table sur une croissance de 20 % cette année. Objectif 2025 lorsque le deuxième site sera opérationnel : 50 millions d’euros de chiffre d’affaires.

En amont de ce projet, un plan d’investissement de plus de 2 millions d’euros va bientôt s’engager, pour lequel Newclip Technnics a reçu le soutien de l’État dans le cadre du plan de relance, à hauteur de 800 000 €. "Nous allons augmenter nos capacités de production, améliorer notre efficacité en automatisant un certain nombre de nos process dans le cadre d’une industrie 4.0, explique Frédéric Serre. Cela passera par de la robotisation, de l’automatisation, des objets connectés, des remontées d’information en temps réel…" L’usine de Haute-Goulaine est déjà en activité 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

Frédéric Serre, directeur exécutif de Newclip Technics.
Frédéric Serre, directeur exécutif de Newclip Technics. - Photo : Newclip Technics

Cinq filiales à l’étranger

Newclip Technics conçoit, fabrique et commercialise des plaques et vis (essentiellement en titane) destinées à accélérer la réparation osseuse d’une fracture, que ce soit pour les membres inférieurs ou supérieurs. Les utilisateurs de ces implants, et donc clients de Newclip Technics, sont les chirurgiens orthopédistes d’établissements hospitaliers et cliniques du monde entier. "Nous développons également tous les instruments nécessaires à l’opération", poursuit Frédéric Serre. À noter que des kits stérilisés à usage unique contenant les plaques, vis et instruments, et donc prêts à l’emploi, constituent environ 30 % des ventes de la PME.

Cette société innovante 100 % française et qui revendique son indépendance emploie 230 collaborateurs dont 185 en France. Signe de sa bonne santé, 56 recrutements ont été effectués en 2020, dont 19 créations nettes d’emploi. Implanté à Haute-Goulaine depuis 2012, Newclip Technics est du reste dans le top 10 des entreprises créatrices d’emploi sur le territoire de la communauté d’agglomération Clisson-Sèvre et Maine (laquelle lui a cédé le terrain où seront construits les nouveaux bâtiments).

65 % de son activité est tournée vers l’export. Grâce à ses cinq filiales de distribution (Allemagne, Espagne, Japon, Australie et États-Unis), Newclip Technics est présente dans 40 pays. Dernière implantation en date à l'étranger de la PME : l’ouverture, en janvier 2021, d'un bureau à Barcelone pour être au plus près des marchés espagnols et portugais. Le deuxième projets marquant de la PME pour 2021 concerne son siège social à Haute-Goulaine, qui bénéficie actuellement de travaux d’extension (un peu moins d’un million d’euros engagés). Ils devraient s'achever fin juillet.

Installé à Haute-Goulaine (Loire-Atlantique), le fabricant d'implants médicaux Newclip Technics va doubler de surface avec l’acquisition d’un terrain sur cette même commune.
Installé à Haute-Goulaine (Loire-Atlantique), le fabricant d'implants médicaux Newclip Technics va doubler de surface avec l’acquisition d’un terrain sur cette même commune. — Photo : Newclip Technics

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail