Somme

Agroalimentaire

Le fabricant de caramels Nigay se dote d'une deuxième ligne de production dans la Somme

Par Lise Verbeke, le 07 janvier 2021

Le fabricant ligérien de caramels Nigay s'apprête à doubler la capacité de production de son usine de Nesle, dans la Somme, en activité depuis 2019. Épargné par la crise sanitaire, le groupe se muscle pour répondre à un afflux de commandes.

Fabrication de caramel
Le fabricant ligérien de caramels Nigay investit dans son site des Hauts-de-France pour augmenter ses capacités de production. — Photo : Nigay

En activité depuis mai 2019, le site du fabricant de caramels Nigay de Nesle, dans la Somme, tourne à plein régime. Pour faire face à l’afflux de commandes, une deuxième ligne de production était devenue nécessaire. Celle-ci sera dédiée à la fabrication de caramels colorants : « Nous avons obtenu une subvention du plan de relance du gouvernement en novembre, détaille le directeur du site, Julien Burlat, qui nous permettra de financer 80 % de l’investissement sur un équipement de cette nouvelle ligne. »

Le fabricant de caramels basé à Feurs, dans la Loire, ne communique pas le montant total de l’investissement, ni l’enveloppe obtenue, mais ce coup de pouce va permettre d’accélérer la mise en place de cette nouvelle unité de production. Un investissement prévu mais accéléré grâce à la subvention de l'Etat.

Une capacité de production doublée

Les premiers essais de la nouvelle ligne de production sont prévus en mai. L'entreprise envisage six embauches au total, en plus des 15 salariés que compte déjà le site. « Cela va nous permettre de doubler notre capacité de production, pour passer de 15 000 à 30 000 tonnes par an », détaille le directeur. La crise sanitaire liée au coronavirus n’a pas eu d’impact sur l’entreprise : « nous n’avons pas eu recours au chômage partiel et nous nous estimons chanceux de pouvoir continuer à produire comme avant avec, bien sûr, des postes adaptés aux contraintes sanitaires », indique Julien Burlat, qui reste tout de même prudent quant à l’avenir.

Le chiffre d’affaires de 2020 devrait rester stable par rapport à 2019 d’après lui. « Nous avons eu une très forte activité en mars et avril, la demande de nos clients a augmenté car ils avaient peur de la pénurie et ont souhaité constituer des stocks, puis cela a ralenti en mai », décrit-il.

Quatre lignes de production à terme

Construite sur un terrain de cinq hectares, l’usine Nigay de Nesle représente un investissement de 20 millions d'euros et a été dimensionnée pour accueillir, à terme, quatre lignes de production. Une stratégie du groupe Nigay (70,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019), géant européen des caramels aromatiques et colorants pour l’industrie agroalimentaire. Sa capacité de production arrivant à saturation dans son usine historique de Feurs, il a choisi de poursuivre son développement dans les Hauts-de-France, pour plusieurs raisons. D’abord pour sa proximité avec l’usine de production de sucre Tereos. « Notre site est directement relié par un tuyau à celui de Tereos pour acheminer le sirop de glucose », décrit Julien Burlat. Mais aussi pour sa situation géographique, proche des grands ports du Nord de l’Europe et du futur canal à grand gabarit Seine-Nord, dont les premiers travaux devraient démarrer au printemps. « Une plateforme sera construite sur le canal à moins d’un kilomètre de notre site », selon Julien Burlat.

Le groupe Nigay, avec ses 450 références de caramels, exporte à 80 % dans le monde entier, avec une cinquantaine d’agents présents sur tous les continents.

Fabrication de caramel
Le fabricant ligérien de caramels Nigay investit dans son site des Hauts-de-France pour augmenter ses capacités de production. — Photo : Nigay

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail