Lille

BTP

À Fives-Cail, une halle de 3000 mètres carrés cherche son futur occupant

Par Jeanne Magnien, le 09 janvier 2019

Au coeur du projet d'écoquartier sur l'ancienne friche industrielle de Fives-Cail, la halle G1 attend le projet qui la fera revivre. L'aménageur Soréli lance un appel à projets pour trouver l'occupant de cette halle culminant à 19 mètres, qui pourra abriter jusqu'à 3000 m² de plateaux.

Pour l'instant ouverte à tous les vents, la halle G1 de la friche FCB, à Fives, attend le projet qui redonnera vie à ses impressionnants volumes. Sous une toiture culminant à 19 mètres, la halle mesure plus de 90 mètres de long, sur 12 de large. Elle pourrait accueillir 3000 m² de planchers.
Pour l'instant ouverte à tous les vents, la halle G1 de la friche FCB, à Fives, attend le projet qui redonnera vie à ses impressionnants volumes. Sous une toiture culminant à 19 mètres, la halle mesure plus de 90 mètres de long, sur 12 de large. Elle pourrait accueillir 3000 m² de planchers. — Photo : Soreli

Petit à petit prend forme le projet de réhabilitation de la friche Fives-Cail, qui doit redonner vie aux 25 hectares occupés jusqu’en 1997 par le métallurgiste FCB, qui compta jusqu'à 6 000 ouvriers. Après l’ouverture d’un lycée hôtelier, les différents lots disponibles, d’une surface aménageable totale de 160 000 m², ont trouvé preneur, avec des livraisons qui devraient s’échelonner à partir de 2019. L’un de ces lots accueillera ainsi les ateliers de fabrication du pâtissier-traiteur Meert, l’autre, une brasserie, et le site comptera plusieurs « halles gourmandes », proposant une offre dédiée à la gastronomie, esquissée l’été dernier avec le succès de l’éphémère « Friche gourmande ». Par ailleurs, le site devrait à terme abriter 1 200 logements, dont 500 seront livrés dès 2020, et 3,5 hectares d’espaces verts.

Au cœur du projet, une dent creuse

Reste une dent creuse, et de taille, au milieu de ce futur haut lieu de la vie et de la gastronomie lilloise : la halle G1, ses 92 mètres de long et ses 12 mètres de large, culminant à 19 mètres, n’ont toujours pas trouvé preneur. Pourtant, assure la Soréli, l’aménageur de Fives-Cail, le potentiel du site est bien réel, et les dimensions hors-norme du bâtiment, qui peut accueillir jusqu’à 3 000 m² de plateaux, permettent toutes les fantaisies… à condition de rester dans le cahier des charges imaginé pour la friche. Sont donc les bienvenues activités tertiaires ou commerciales, services et petites unités de production, « en lien avec le bien manger, le design, ou la culture », souligne la plaquette de présentation de l’appel à projets. Un impératif : le ou les futurs occupants doivent prévoir un rez-de-chaussée « animé », avec vitrines et boutiques ou du moins, une activité visible, sur le côté du bâtiment qui longe une cour ouverte au public.

Candidatures ouvertes jusqu’au 28 février

« S’implanter au sein de la Halle G1, c’est être au cœur d’un écosystème foisonnant et dynamique de 25 hectares : à terme, restaurants, bureaux et espaces de co-working, production, plus de 1 200 logements et 3 000 habitants, des équipements dont un lycée hôtelier international. Fives Cail est un écoquartier fort de son identité industrielle et qui offre une situation unique dans la Métropole Européenne de Lille. Par son volume, la Halle G1 se prête à tous les projets et ouvre aux entrepreneurs et porteurs de projets des perspectives très attractives, notamment en lien avec les initiatives que nous développons sur site : le bien-manger, la production, la culture… » souligne, dans un communiqué, l’aménageur du site.

Les candidats ont jusqu’au 28 février pour proposer leurs idées via le formulaire sur le site www.marches-securises.fr

Pour l'instant ouverte à tous les vents, la halle G1 de la friche FCB, à Fives, attend le projet qui redonnera vie à ses impressionnants volumes. Sous une toiture culminant à 19 mètres, la halle mesure plus de 90 mètres de long, sur 12 de large. Elle pourrait accueillir 3000 m² de planchers.
Pour l'instant ouverte à tous les vents, la halle G1 de la friche FCB, à Fives, attend le projet qui redonnera vie à ses impressionnants volumes. Sous une toiture culminant à 19 mètres, la halle mesure plus de 90 mètres de long, sur 12 de large. Elle pourrait accueillir 3000 m² de planchers. — Photo : Soreli

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.