Hauts-de-France

Financement

Bpifrance tire le bilan d'une année 2020 atypique pour les entreprises des Hauts-de-France

Par Jeanne Magnien, le 12 avril 2021

Bpifrance dresse le bilan d’une année 2020 exceptionnelle, qui a vu la mise en place des différents dispositifs de soutien aux entreprises des Hauts-de-France, face à la crise sanitaire.

Yannick Da Costa est le directeur régional de Bpifrance à Lille.
Yannick Da Costa est le directeur régional de Bpifrance à Lille. — Photo : Bpifrance

Depuis mars 2020, Bpifrance est sur le front pour combattre les effets de la crise sanitaire sur les entreprises, en France et dans les Hauts-de-France. Résultat, le bilan 2020 de la banque publique porte la marque de cette année singulière. En plus de son activité habituelle de soutien à l’innovation et à l’investissement, Bpifrance est en effet devenu l’opérateur, sur le territoire régional, des différents dispositifs d’aide aux entreprises mis en place par l’État dans le cadre du plan de relance, et d’abord, le Prêt garanti par l’État (PGE).

Une activité intense liée au plan de relance

Ce soutien auprès des entreprises a pris plusieurs formes. Dans les Hauts de France, 7 milliards d’euros de PGE ont été accordés à 37 933 entreprises, avec l’aval de Bpifrance. En parallèle, la banque et la Région Hauts-de-France, associées dans la création d’un "prêt rebond", ont distribué 24 millions d’euros à 225 TPE de la région.

Bpifrance a également mis en œuvre un plan de soutien d’urgence aux entreprises, d’un montant de 288 millions d’euros, avec 579 entreprises bénéficiaires. Et dans le cadre du plan de relance, 43 entreprises régionales avaient bénéficié, à début mars 2021, de 35 millions d’euros de subventions.

Enfin, précise Yannick Da Costa, le directeur régional lillois de Bpifrance, le numéro vert ouvert pour les entrepreneurs, a permis de conseiller 4 955 chefs d’entreprise sur la période.

"Avec 7 milliards d’euros de PGE accordés dans la région des Hauts-de-France, la mobilisation a été exceptionnelle, et Bpifrance a été parfaitement dans son rôle de soutien aux entreprises. Dès le mois de mars, avant même la mise en place du dispositif, nous avons créé les "prêts atout", qui ont permis aux entreprises, surtout dans des secteurs comme les services, le commerce et l’industrie, de faire tampon en attendant le déblocage des prêts garantis par l’État, " se félicite Sébastien Robert-Charreau, le directeur régional de Bpifrance basé à Amiens.

Aux côtés de toutes les entreprises

85 % des prêts accordés par Bpifrance l’année dernière ont concerné des TPE-PME, et 60 % des entreprises bénéficiaires présentaient une solvabilité faible. "Contrairement à ce qu’on entend parfois, Bpifrance ne prête pas qu’aux riches. Nous accompagnons de beaux projets, mais nous sommes aussi là quand il s’agit de prendre des risques", pointe Yannick Da Costa. "Nous sommes spécialistes des prêts dits "patients", qui offrent jusqu’à deux ans de différé pour le remboursement du capital. C’est une offre qui est particulièrement pertinente aujourd’hui, où les entreprises ont besoin de temps et de visibilité. Ces différés leur permettent d’enjamber sereinement la période critique, avant de commencer à rembourser."

Une activité traditionnelle maintenue

À côté de ces dispositifs exceptionnels, Bpifrance a poursuivi son activité habituelle auprès des entreprises de la région. En tout, ce sont 3,4 milliards d’euros qui ont été répartis l’année dernière entre 4 809 entreprises, qu’il s’agisse des activités de financement, de garantie, ou de soutien de l’innovation de Bpifrance. En 2020, Bpifrance a ainsi pris des participations, en direct ou au travers de fonds partenaires, au sein de 379 entreprises. La légère baisse par rapport à 2019, où les financements s’étaient élevés à 3,9 milliards d’euros, est imputable au contexte et surtout, à la baisse de l’activité de garantie, les entreprises ayant souvent préféré passer directement par un PGE.

109 entreprises régionales en croissance, soit une augmentation de 17 % par rapport à 2019, ont participé durant l’année à l’un des programmes d’accélération lancés par Bpifrance.

Yannick Da Costa est le directeur régional de Bpifrance à Lille.
Yannick Da Costa est le directeur régional de Bpifrance à Lille. — Photo : Bpifrance

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail