• France

    Emploi

    Les embauches sont reparties de l'avant au premier trimestre 2021, les disparités s'accentuent

    21 avril 2021

    Le yoyo de l’emploi continue. Coincé entre deux confinements, le premier trimestre a vu les embauches (hors intérim) rebondir de 6,2 % par rapport à la fin de l’année dernière, selon la Caisse nationale de l’Urssaf (ex-Acoss). Sur un an, la tendance reste toutefois nettement à la baisse (-16,6 %), plombée par la chute des recrutements de moins d’un mois (-21,6 %). En cause, "les fermetures administratives dans les secteurs recourant habituellement fortement à [ces] contrats courts" (hébergement-restauration, loisirs). Du côté des embauches plus longues, les mêmes activités souffrent. Résultat, les disparités s’accentuent avec des secteurs, et des territoires, qui semblent, au contraire, se rétablir. C’est le cas de l’agriculture (+48 %) ou la construction (+11 %). Mais aussi dans le Limousin (+4,9 %), les Hauts-de-France (+0,8 %), la Haute-Normandie et le Poitou-Charentes (+0,5 % chacun). Tout l’inverse de l’Île-de-France (-12,7 %), la Corse (-9,8 %), la Région Sud (-9,7 %) et l’Auvergne Rhône-Alpes (-9,1 %).

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos