• International

    Le déficit commercial de la France s'envole au troisième trimestre 2021, plombé par la flambée des prix

    09 novembre 2021

    Toujours plus profond. Le déficit commercial de la France s’est encore creusé d’1,3 milliard d’euros au troisième trimestre (après -3,3 Md€ au printemps, chiffre revu à la hausse), selon les Douanes. Au total, le trou a atteint -20,5 milliards d'euros cet été, du jamais vu depuis au moins 10 ans. C’est que, comme depuis le début de l’année, les exportations ont progressé moins vite (+2,7 % en trois mois) que les importations (+3,2 %). Mais ces données sont aussi faussées par l’envolée généralisée des prix. Ainsi, si les ventes françaises (à 125,2 Md€) sont revenues à 98 % de leur valeur moyenne de 2019, elle se situe, en volume, "presque 15 % en deçà". Cette flambée des cours gonfle, en particulier, le commerce de produits énergétiques (+36,8 % pour les échanges vers l’étranger, +21 % dans l’autre sens). Autre confirmation : les transports patinent toujours (-3,9 % à l’export, -8 % à l’import), la faute à "la pénurie mondiale de composants électroniques aggravée par la crise sanitaire". Elle plombe à nouveau les ventes tricolores dans l’automobile (-2,7 %), mais entraîne aussi la rechute de l’aéronautique (-5,7 %).

Les dernières infos