France

Politique économique

Télétravail : Elisabeth Borne redonne la main aux entreprises

Par Stéphane Vandangeon, le 30 août 2021

Les entreprises reprennent la main sur le nombre de jours télétravaillés. C’est ce que vient d’annoncer la ministre du Travail Élisabeth Borne. Une nouvelle version du protocole sanitaire en entreprise est attendue ce mardi 31 septembre.

La ministre du Travail Élisabeth Borne a donné un coup de canif supplémentaire au rôle de l’État dans l’organisation des entreprises.
La ministre du Travail Élisabeth Borne a donné un coup de canif supplémentaire au rôle de l’État dans l’organisation des entreprises. — Photo : phpetrunina14

Un pas supplémentaire vers le retour à la vie d’avant. La ministre du Travail Élisabeth Borne a donné un coup de canif supplémentaire au rôle de l’État dans l’organisation des entreprises ce lundi 30 août. "Mes équipes ont échangé la semaine dernière avec les organisations patronales et syndicales qui souhaitent toutes qu’on redonne la main aux entreprises pour fixer les règles en matière de télétravail, qu’on n’ait plus un nombre de jours minimal : c’est ce qu’on va faire", a-t-elle indiqué sur BFM TV.

Après avoir imposé le télétravail dès que cela était possible, puis autorisé une journée sur site, le gouvernement demandait depuis le début du mois de juin aux employeurs de fixer "dans le cadre du dialogue social de proximité, un nombre minimal de jours de télétravail par semaine, pour les activités qui le permettent". Le gouvernement n’imposait pas un nombre de jours, mais recommandait deux jours de télétravail par semaine - sans que cela soit inscrit dans le protocole sanitaire.

Ce qui va changer, c’est que l’État ne va plus rien demander, ni rien préconiser. Sur cette question du télétravail, il va retrouver le rôle qui était le sien avant le déclenchement de la crise sanitaire. "C’est aujourd’hui à la direction de l’entreprise, en discussion avec les représentants des salariés de définir les règles en matière de télétravail", poursuit Élisabeth Borne.

3 % des salariés en 100 % télétravail

Pour cela, les entreprises pourront s’appuyer sur les dispositions de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 26 novembre 2020 ainsi que sur une nouvelle version du protocole sanitaire en entreprise que le gouvernement doit publier ce mardi 31 août.

Dans les faits, le 100 % télétravail, décrété par le gouvernement pour lutter contre la pandémie, est de moins en moins pratiqué. Si encore 10 % des salariés ne mettaient plus les pieds dans leur entreprise en avril, ils n’étaient plus que 3 % dans cette situation à la fin juillet, indique une enquête de la Dares, un service du ministère du Travail. Dans plus d’une entreprise sur trois, particulièrement dans les petites structures, le travail à distance n’est pas autorisé par la direction, indique la même enquête.

La ministre du Travail Élisabeth Borne a donné un coup de canif supplémentaire au rôle de l’État dans l’organisation des entreprises.
La ministre du Travail Élisabeth Borne a donné un coup de canif supplémentaire au rôle de l’État dans l’organisation des entreprises. — Photo : phpetrunina14

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail