Banque

Jeu de chaises musicales dans le top management de Bpifrance

Par Philippe Flamand, le 11 janvier 2023

Plusieurs dirigeants de la banque publique d’investissement Bpifrance ont quitté leurs fonctions fin 2022 dans la garde rapprochée de Nicolas Dufourcq, le directeur général, dont le mandat doit être renouvelé en février.

En tant que directeur exécutif de la communication de Bpifrance, Julien Noronha supervisera l’ensemble des actions de communication auprès des entrepreneurs, de l’écosystème entrepreneurial ainsi que du grand public.
En tant que directeur exécutif de la communication de Bpifrance, Julien Noronha supervisera l’ensemble des actions de communication auprès des entrepreneurs, de l’écosystème entrepreneurial ainsi que du grand public. — Photo : Sophie Brändström

La Banque Publique d’Investissement Bpifrance, créée il y a dix ans, connaît depuis quelques semaines des mouvements importants au sein de son top management. Cette institution, propriété de la Caisse des dépôts et de l’État, s’est imposée depuis 2012 comme un acteur majeur du financement des entreprises en France - PME, ETI et start-up. Le départ récent de plusieurs de ses dirigeants marque peut-être la fin d’un cycle, alors que son directeur général Nicolas Dufourcq, nommé en 2012 à la création de la banque et confirmé par le Président Macron en 2018, voit son mandat de cinq ans arriver à échéance en février. Candidat à sa propre succession, il voit partir plusieurs "historiques" de la maison parmi sa garde rapprochée.

Benjamin Paternot, patron de l’activité Fonds de fonds et membre du comité exécutif de la banque, a ainsi annoncé mi-décembre qu’il quittait le groupe, de même que l’un de ses proches collaborateurs, Yoann Caujolle. Ces deux hommes, en poste chez Bpifrance depuis dix ans, ont contribué à faire de l’établissement public un acteur majeur du capital-investissement en France. Leur démission a précédé de peu celle de Patrice Begay, directeur de la communication et lui aussi membre du comité exécutif. Anne-Sophie de Faucigny, responsable de la communication institutionnelle et des relations médias, avait quitté l’entreprise à l’automne. Pedro Novo, directeur exécutif en charge de l’export, a lui aussi abandonné le navire en fin d’année, de même que la DRH Élodie Roueil.

Promotions internes

Bien évidemment tous ces départs ont donné lieu rapidement à des remplacements, avec l’arrivée dans un premier temps de trois nouveaux membres au comité exécutif et au comité de management général. Adeline Lemaire, qui avait rejoint Bpifrance en 2014 à la direction des Fonds de fonds, a ainsi été nommée directrice exécutive de cette activité, à la place de Benjamin Paternot. Julien Noronha, directeur des évènements, contenus et digital deuis 2018, a été nommé directeur exécutif de la communication en remplacement de Patrice Bégay.

Sophie Dulibeau, qui travaillait jusque-là dans un cabinet de conseil en stratégie de communication, a, quant à elle, rejoint le comité de management général en tant que directrice des relations institutionnelles et des médias en remplacement d’Anne-Sophie de Faucigny.

D’autres changements ont eu lieu récemment chez Bpifrance, cette fois à l’échelon régional. Début janvier, Hervé Lelarge, qui était directeur régional Bpifrance en Bretagne, a été nommé directeur régional Antilles Guyane au sein de la direction Outre-Mer. Il a été remplacé en Bretagne par Tanguy Roudaut, jusqu’alors directeur régional Bpifrance Rouen. En Normandie c’est Émilie Dhellin qui lui succède au sein de la direction du réseau Nord-Ouest de Bpifrance, après avoir passé deux ans comme déléguée financement et court terme au sein de la direction régionale Bpifrance Caen.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition