Finistère

Ressources humaines

Magsi crée sa propre académie pour trouver ses futurs salariés

Par Isabelle Jaffré, le 01 décembre 2021

La PME finistérienne Magsi recherche notamment des soudeurs et a décidé de les former elle-même.
La PME finistérienne Magsi recherche notamment des soudeurs et a décidé de les former elle-même. — Photo : Magsi

Filiale du groupe finistérien Prevision, Magsi (120 salariés, 15,6 M€ de CA) fabrique des outils pour l’agriculture et le BTP. Pour recruter, la PME en pleine croissance fait appel habituellement à Pôle Emploi et à l’intérim. "Une fois que ces solutions sont épuisées, cela devient compliqué, souffle Boris Person, le directeur. Nous faisons également appel à des contrats d’apprentissage, d’alternance, mais c’est du long terme. Or, nous avons besoin de gens très vite."

Communication radio et web

D’où l’idée de créer sa propre académie, avec le concours de Pôle Emploi : la Magsi Académie. La première promotion a accueilli sept personnes pour des postes de soudeurs sur un cycle d’apprentissage de trois mois pendant l’été 2021. "Les profils sont très différents : des personnes qui sortent d’école, des reconversions, etc.", décrit Boris Person.

"Nous voulons que les gens se sentent bien chez nous. Avant le début de la formation, nous les avons fait venir pour qu’ils voient à quoi ressemble une journée de travail. Cela ne sert à rien de les former si cela ne leur convient pas", reconnaît le dirigeant, qui recherche, avant tout, des gens motivés. Au total, quatre personnes de la première promotion ont été conservées pour un premier CDD longue durée. "Si le carnet de commandes est au rendez-vous, nous espérons bien transformer ces CDD en CDI", explique le directeur.

Le budget de l’opération, qui a demandé de la communication en radio et sur les réseaux sociaux notamment, a été de 10 000 euros. "Nous sommes très satisfaits. On va relancer l’opération assez vite", ajoute Boris Person.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition