Finistère

Banque

Le Crédit Agricole du Finistère investit à Brest et Port-la-Forêt

Par Isabelle Jaffré, le 28 mars 2019

Le Crédit Agricole du Finistère a réalisé une bonne année 2018. La banque en profite pour investir 5 millions d'euros à Brest dans un bâtiment totem et 3 millions d'euros à Port-la-Forêt pour la construction d'un bâtiment dédié à sa filière mer.

Franck Bertrand, directeur général, et Jean-Paul Kerrien, président du Crédit Agricole du Finistère.
Franck Bertrand, directeur général, et Jean-Paul Kerrien, président du Crédit Agricole du Finistère. — Photo : © Isabelle Jaffré

Le Crédit Agricole du Finistère mise sur les entreprises. La caisse vient d’annoncer la création à Brest d’un pôle nord-finistérien, qui regroupera ses équipes entreprises (gestion des flux, international, épargne salariale, etc.) et celles de sa banque privée. 5 millions d'euros sont investis dans l’achat et la rénovation du bâtiment de 3 000 m², zone de Kergaradec (ex-Fortuneo). L’emménagement est prévu à l’automne 2020. « Il peut accueillir jusqu’à 400 personnes mais, au départ, 150 personnes y travailleront », précise le directeur général, Franck Bertrand. « L’idée est de concentrer les équipes des métiers liés à l’entreprise là où il y a un potentiel de développement. Et nous n’avions pas encore de bâtiment totem à Brest. »

Les locaux hébergeront aussi un pôle assurance et un pôle crédit. « Nous nous réorganisons pour établir des pôles de spécialistes et non plus généralistes », poursuit le DG. Le Sud-Finistère sera, lui, toujours géré depuis le siège de Quimper. Le Crédit Agricole vise un fort développement dans le secteur de l’assurance. « En suivant notre trajectoire de croissance actuelle, nous aurions doublé le produit net assurances dans dix ans. Notre objectif est de le faire en sept ans », annonce Franck Bertrand.

Un nouvel écrin pour la filière mer

Autre gros investissement pour le Crédit Agricole 29, pour la filière mer, cette fois : la construction pour 3 M€ d’un bâtiment à Port-la-Forêt. « Il sera dédié à la course au large et au nautisme. Il pourra accueillir des entreprises, à l’image du Village by CA, et être utilisé par les skippers pour leurs activités avec les sponsors, les médias, les fournisseurs, etc. », indique le président du Crédit Agricole du Finistère, Jean-Paul Kerrien. Ce bâtiment devrait être prêt en mars 2020, juste avant le Vendée Globe. Créée il y a quatre ans, la filière mer (15 salariés) est un des axes de développement de la banque verte, qui y a déjà investi 70 M€. Elle veut ainsi soutenir ce secteur dans le Sud-Finistère, à côté de ce qui se fait déjà à Lorient.

« Une bonne dynamique commerciale »

Tous ces projets sont rendus possibles grâce à la bonne santé de la caisse. En 2018, elle a réalisé 265 M€ de produit net bancaire pour un résultat net de 53 M€ et a gagné 5 000 clients net (450 000 clients au total). « Nos objectifs sont atteints, la dynamique commerciale est au rendez-vous. Depuis trois ans, nous avons pu nous refinancer à taux bas. Nous avons aussi des fonds propres au-delà des obligations réglementaires (1 815 M€ de capitaux propres consolidés) », énumère le président.

6 M€ sont investis chaque année pour la rénovation du réseau d’agences. « Nous faisons le choix de les garder et de les entretenir. Les locaux sont là, on les met à disposition d’associations par exemple. » Le Crédit Agricole du Finistère a également poursuivi en 2018 son rôle de financeur de l’économie avec 360 M€ de crédits accordés aux PME, SEM ou collectivités locales. « Le chiffre est en hausse de 10 % », note le DG. « Il ne s’agit cependant pas de faire du résultat pour du résultat mais de l’utiliser au service du Finistère », conclut Jean-Paul Kerrien.

Franck Bertrand, directeur général, et Jean-Paul Kerrien, président du Crédit Agricole du Finistère.
Franck Bertrand, directeur général, et Jean-Paul Kerrien, président du Crédit Agricole du Finistère. — Photo : © Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.