Finistère

BTP

Confortée par de bons résultats, la Serrurerie Brestoise s'agrandit

Par Jean-Marc Le Droff, le 13 juin 2019

Après avoir repris la Serrurerie Brestoise, alors en redressement, en 2013, et l'avoir remise à l'équilibre, les frères Lesven entament une nouvelle phase de développement. Un épisode de plus dans la saga de l'entreprise brestoise créée en 1953.

Gildas et Ronan Lesven, dirigeants de l'entreprise de métallerie et chaudronnerie industrielle Serrurerie Brestoise en Fnistère
Gildas Lesven (à gauche) et son frère Ronan ont repris la Serrurerie Brestoise en 2013. — Photo : © Jean-Marc Le Droff / Le Journal des entreprises

Endettée jusqu’au cou, la Serrurerie Brestoise était bien mal en point en 2013, quand les frères Lesven ont fait le pari de reprendre cette PME spécialisée dans les travaux de menuiserie métallique, métallerie, serrurerie et chaudronnerie. « Racheter des entreprises, c’était mon domaine », confie Ronan Lesven.

C’est peu dire : après avoir travaillé pendant cinq ans dans le domaine de l’audit chez KPMG puis PWC, il enchaîne sur dix années dans le capital investissement. Son frère, Gildas, prendra quant à lui en charge la partie technique. Ingénieur, il venait de racheter deux ans plus tôt l’entreprise Baume, à Plougastel, spécialisée dans les charpentes métalliques.

Dès la première année, le duo remet l’entreprise créée en 1953 à flot. « Quand on l'a reprise, les salariés avaient pris de sacrés coups au moral et la tension sociale était forte, se souviennent les deux frères. Il a aussi fallu renouer le contact avec des fournisseurs qui n’avaient pas été payés, redonner confiance aux clients, etc. Ça ne se fait pas en claquant des doigts ! ».

Kaluen, nouvelle identité pour l’activité alu

Mais leur travail paie. Au point qu’en 2017, ils sont capables de racheter l’entreprise morbihannaise Guegan et ses 27 salariés.

Le holding Serrurerie Brestoise emploie désormais 65 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires de 11 M€ en 2018 (contre 9,3 M€ en 2012). Un résultat porté à hauteur de 6 millions d’euros par SB Acier, le reste étant réalisé par SB Alu, récemment devenue Kaluen, la nouvelle identité de l’activité menuiserie aluminium. Un changement de nom nécessaire : « On souffrait d’un déficit d’image sur la partie aluminium, au point que les architectes ne pensaient même pas à nous solliciter », explique ainsi Ronan Lesven.

Autre activité en développement : la chaudronnerie, en sous-traitance pour l’industrie, et qui représente à ce jour 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires.

Double déménagement en vue

Un changement d’identité qui s’accompagne d’un changement de locaux, devenus trop étroits pour les deux entités. Les deux frères ont trouvé un terrain de 7 000 m² dans la zone de Mescadiou, à Gouesnou, où ils construisent un bâtiment de 2 500 m² qui abritera bientôt Kaluen, pour un investissement de plus de 2 millions d’euros.

« Nous recherchons également un terrain pour déménager SB Acier », confie Ronan Lesven qui, comme bon nombre de ses confrères, ne cache pas ses difficultés de recrutement.

Une transformation digitale nécessaire

Autre sujet de taille après la mise en place d’une démarche 5S (technique de gestion japonaise visant à l'amélioration continue des tâches effectuées dans l'entreprise) et de lean management : la transformation digitale de l’entreprise, pour laquelle les deux frères ont récemment recruté un directeur. Refonte du site web, messagerie interne, outils de planification, réunions interactives, mais aussi un drone et un scanner pour créer des modélisations 3D des chantiers... Un investissement global de 30 000 euros.

Pour les deux frères, « fiers d’avoir réussi à redresser la barre et de pouvoir dire aujourd’hui que l’entreprise se porte bien », il faut désormais « prendre un coup d’avance sur les concurrents. »

Gildas et Ronan Lesven, dirigeants de l'entreprise de métallerie et chaudronnerie industrielle Serrurerie Brestoise en Fnistère
Gildas Lesven (à gauche) et son frère Ronan ont repris la Serrurerie Brestoise en 2013. — Photo : © Jean-Marc Le Droff / Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.