Quimper

Énergie

Comment Entech a réussi son entrée en Bourse

Par Isabelle Jaffré, le 18 octobre 2021

Le spécialiste de la production et du stockage d’énergies renouvelables Entech a levé 25,3 millions d’euros lors de son entrée en Bourse fin septembre. Ses dirigeants visent 130 millions d’euros de chiffre d’affaires à horizon 2025.

Laurent Meyer et Christopher Franquet, les deux fondateurs d’Entech, ont mené à bien l’entrée en Bourse de leur entreprise en septembre 2021.
Laurent Meyer et Christopher Franquet, les deux fondateurs d’Entech, ont mené à bien l’entrée en Bourse de leur entreprise en septembre 2021. — Photo : Isabelle Jaffré

Elle visait 22 millions d’euros, la société quimpéroise Entech (68 salariés, 9,4 M€ de chiffre d’affaires en 2020) a finalement levé 25,3 millions d’euros lors de son entrée en Bourse sur le marché Euronext Growth fin septembre. Le prix de l’action est de 6,95 euros, en milieu de la fourchette indicative donnée (5,91 euros - 7,99 euros).

Une entrée réussie pour le spécialiste de la production et du stockage d’énergies renouvelables dirigé par Christopher Franquet et Laurent Meyer. La demande globale a atteint 2,2 fois l’offre initiale.

66 000 actionnaires plutôt qu’une poignée

Les fonds doivent servir à accélérer le déploiement commercial et le renforcement des programmes de formation. Entech souhaite aussi consolider sa politique R & D, notamment liés à l’hydrogène décarboné et à la mobilité électrique. L’entreprise compte généraliser les projets de co-développement, avec les acteurs institutionnels des territoires et les développeurs-opérateurs privés. En 2020, Entech a réalisé 9,4 millions de chiffre d’affaires et prévoit de réaliser sur l’exercice en cours 17 millions de chiffre d’affaires, déjà sécurisé par les commandes reçues. À l’horizon 2025, la société annonce un objectif de 130 millions d’euros de chiffre d’affaires et une marge d’Ebitda de l’ordre de 20 %.

L’idée d’une entrée en Bourse pour lever des fonds est arrivée début 2020 dans l’esprit des codirigeants. "Nous en avons notamment parlé avec un autre Quimpérois, Daniel Sauvaget, PDG d’Ecomiam, qui est entré sur le marché Euronext Growth en 2020", indique Christopher Franquet. Le processus a commencé concrètement il y a huit mois. "L’entrée en Bourse correspondait à nos valeurs. Avoir 66 000 actionnaires nous semble plus cohérent que d’en avoir une poignée. Nous sommes aussi attachés à la transparence", ajoutent les deux fondateurs d’Entech, qui se sont consacrés à cette entrée en Bourse pendant six à huit mois.

100,7 millions d’euros de capitalisation

Le choix de financement public a également été guidé par la volonté d’être visible à l’international. Entech est déjà présent en Afrique de l’Ouest et sur les îles françaises d’outre-mer. "Nous souhaitons continuer à nous développer en Afrique mais aussi en Europe : des marchés existent en Italie, Allemagne, Espagne, Irlande…", note Laurent Meyer.

Entech espère aussi améliorer sa marque employeur grâce à cette opération. Le recrutement de 30 commerciaux et l’ouverture de nouveaux bureaux en France et à l’international sont au programme. Avec un siège tout neuf construit en 2020 à Quimper (8,6 millions d’euros investis) et des projets comme alimenter en énergie à des villages africains notamment, la PME ne doute pas de son attractivité auprès des jeunes.

L’entrée en Bourse a été complétée par des fonds levés auprès de sociétés privées. La capitalisation d’Entech atteint ainsi 100,7 millions d’euros, après la prise en compte de la conversion des obligations convertibles en actions souscrites par Unexo, Force 29 et Épopée Gestion. "Le but est d’avoir un accompagnement par des professionnels sur le long terme, avec des fonds qui partagent nos valeurs", justifient les dirigeants d’Entech.

Laurent Meyer et Christopher Franquet, les deux fondateurs d’Entech, ont mené à bien l’entrée en Bourse de leur entreprise en septembre 2021.
Laurent Meyer et Christopher Franquet, les deux fondateurs d’Entech, ont mené à bien l’entrée en Bourse de leur entreprise en septembre 2021. — Photo : Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail