Quimper

Énergie

E-Factory, bâtiment vitrine d'Entech à Quimper

Par Isabelle Jaffré, le 26 janvier 2021

La start-up quimpéroise Entech, spécialisée dans la production, le stockage et la conversion d’énergie électrique, finit de construire son nouveau siège pour un investissement de 8,6 millions d’euros. L’entreprise en profite pour réaliser une vitrine de son savoir-faire en matière d’énergie.

Entech a investi 8,6 millions d’euros dans son nouveau siège à Quimper, dont 5 millions d’euros dans le bâtiment.
Entech a investi 8,6 millions d’euros dans son nouveau siège à Quimper, dont 5 millions d’euros dans le bâtiment. — Photo : © PointRAW

Spécialisée dans la production, le stockage et la conversion d’énergie électrique, Entech SE (Smart Énergies) a été créée en 2016 à Quimper. L’année dernière, la société, toujours en forte croissance, affichait un chiffre d’affaires à 12 millions d’euros, contre 5 millions d’euros en 2018-2019. Elle achève aujourd’hui de construire son nouveau siège pour ses 60 salariés. Les nouveaux locaux visent à créer la vitrine des savoir-faire de l’entreprise ainsi que son centre de recherche et développement.

8,6 millions d’euros investis

Baptisé E-Factory, le bâtiment 4 200 m², (1 200 m² de bureaux et de 3 000m² d'atelier de production) a suivi un procédé d’éco-conception : bâti passif, matériaux biosourcés et bien sûr production d’énergies renouvelables. Une centrale de production d’énergie solaire est en cours d’installation sur le toit, en brise-soleil, en auvent et sur des ombrières de parking. Elle permettra de couvrir l’ensemble des besoins d’Entech, la recharge de plusieurs dizaines de véhicules électriques et d’une partie de la consommation de 3 à 6 voisins de la zone d’activités. Un chauffage d’appoint au bois permettra de chauffer pendant les journées les plus froides de l’année.

Pour le pilotage et le stockage d’énergie, deux batteries de forte capacité, conçues et réalisées par Entech, agiront en stabilisation du réseau électrique avec des fonctionnalités avancées et un temps de réponse très court. Un logiciel intelligent de management de l’énergie, basé sur une logique d’autoapprentissage, permettra l’orchestration des différents composants du système électrique. Un système de production d’hydrogène est également à l’étude. Entech a ainsi pour ambition de tester le système électrique du futur. Le montant global d’investissement du démonstrateur énergétique, nommé Smile, représente environ 3 millions d’euros pour un montant total d’investissement (bâtiment et démonstrateur) de 8,6 millions d’euros. Et après avoir levé 5 millions d’euros fin 2018, Entech s’apprête à nouveau à lever des fonds.

Entech a investi 8,6 millions d’euros dans son nouveau siège à Quimper, dont 5 millions d’euros dans le bâtiment.
Entech a investi 8,6 millions d’euros dans son nouveau siège à Quimper, dont 5 millions d’euros dans le bâtiment. — Photo : © PointRAW

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail