Deux-Sèvres
No Smoke en redressement judiciaire
Deux-Sèvres # Automobile # Procédure collective

No Smoke en redressement judiciaire

S'abonner
La fabrication du modèle "Original" de Kate à Cerizay (Deux-Sèvres) — Photo : STB360

Le fabricant de véhicules tout-terrain compacts électriques (modèle "Original") No Smoke (25 salariés), basé à Cerizay (Deux-Sèvres), racheté fin 2022 par la start-up industrielle Kate, a été placé en redressement judiciaire. Paul Quéveau, directeur général de Kate, assure que le projet d’usine de Kate à Rorthais (Deux-Sèvres) pour produire le modèle K1 n’est pas impacté par cette situation. "L’activité continue, nous souhaitons redresser les finances et restructurer la dette", précise le dirigeant. En cause : "la production d’une série de véhicules en 2021 comportant des batteries défectueuses, livrées par un fournisseur français qui a depuis disparu. Cette situation a généré beaucoup de SAV. Il a fallu racheter des véhicules, faire du rétrofit, cette activité n’est d’ailleurs pas terminée aujourd’hui", ajoute Paul Quéveau. Assurant avoir changé de fournisseur depuis, le dirigeant assure que les 25 collaborateurs de No Smoke "restent en place pour l’heure". No Smoke entre dans une période d'observation de six mois.

Deux-Sèvres # Automobile # Procédure collective
Fiche entreprise
Retrouvez toutes les informations sur l’entreprise NOSMOKE