France
La justice accorde un délai de trois semaines aux potentiels repreneurs de Duralex
France # Industrie # PME

La justice accorde un délai de trois semaines aux potentiels repreneurs de Duralex

Le tribunal de commerce d’Orléans a accordé un délai supplémentaire de trois semaines aux potentiels repreneurs de Duralex, le 5 juin. Quatre repreneurs se sont manifestés dont deux banques, un fonds d’investissement et 130 salariés qui souhaitent former une Scop. Le 24 avril dernier, la verrerie française connue pour sa vaisselle en verre trempé a été placée en redressement judiciaire. Basée dans le Loiret, l’entreprise emploie 227 salariés.

France # Industrie # PME