Nord
Coronavirus : moins d'1 milliard d'euros pour moderniser et sauver les entreprises de la filière automobile
Nord # Automobile # Investissement

Coronavirus : moins d'1 milliard d'euros pour moderniser et sauver les entreprises de la filière automobile

S'abonner
— Photo : Le Journal des Entreprises

Un soutien officiel de 8 milliards d’euros pour « préserver, mais aussi transformer » l’industrie automobile, à la faveur de la crise du coronavirus. Telle est l’ambition affichée par Emmanuel Macron à Étaples (Pas-de-Calais), lors de la présentation d'un plan d'aide spécifique au secteur. Mais le chiffre est trompeur : il intègre les 5 milliards de prêt garanti par l'Etat, que Renault espère toujours obtenir des banques. Un PGE incertain : le président de la République a lié son sort à des négociations sur l'avenir des salariés de Maubeuge et Douai (Nord). Pour le reste, le plan prévoit bien un volet d’investissement pour moderniser la filière auto : 200 millions d’euros de subventions pour des projets de « transformation et de montée en gamme » chez les sous-traitants ; 600 M€ pour « intervenir en fonds propres » dans des entreprises fragilisées ; 150 M€ pour financer des projets de R&D. Un renforcement des primes à l’achat, pour soutenir la demande, est également prévu, pour un coût d'1,3 milliard d'euros.

Nord # Automobile # Investissement