Nouvelle-Aquitaine

Aéronautique

L'Égypte commande 30 Rafale à Dassault Aviation

Par Romain Béteille, le 05 mai 2021

Après une première commande de 24 avions en 2015, l'Égypte a confirmé ce mardi 4 mai une nouvelle commande de 30 Rafale, qui occupera les chaînes régionales de montage de Dassault Aviation jusqu'en 2027.

30 avions de combat Rafale, fabriqués par Dassault Aviation partiront en Egypte.
30 avions de combat Rafale, fabriqués par Dassault Aviation partiront en Egypte. — Photo : Dassault Aviation - C. Cosmao

L'Égypte a confirmé le 4 mai dernier la commande de 30 avions de combat Rafale, fabriqués par Dassault Aviation (12 440 collaborateurs, 5,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2020) et assemblés sur le site de Mérignac, en Gironde, pour un montant total de 3,95 milliards d'euros selon le site "Disclose" (comprenant aussi une vente de missiles avec MDBA pour 200 M€) et via un prêt sur dix ans.

7 000 emplois industriels maintenus

"Cette nouvelle commande témoigne de la qualité opérationnelle du Rafale, puisque pour la seconde fois un client export fait le choix de commander des avions supplémentaires", a précisé le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, dans un communiqué. L'Armée de l'Air égyptienne, qui avait déjà commandé 24 avions Rafale en 2015, devient "la seconde au monde après l'armée de l'Air et de l'Espace française à opérer une telle flotte de Rafale". 

Le contrat devrait mobiliser les 4 sites régionaux de l'avionneur (Mérignac, Martignas-sur-Jalles, Biarritz et Poitiers) mais aussi Thalès (pour les équipements électroniques), Safran (pour les moteurs et le train d'atterrissage) et 500 sous-traitants et assurer "le maintien de 7 000 emplois industriels en France pendant 3 ans", a affirmé la ministre des Armées, Florence Parly.

Production continue

C'est la troisième commande de ce type d'avion pour Dassault depuis janvier 2021 après celles de la Grèce (18 appareils dont six neufs et 12 pris sur l'inventaire français), de l'Armée française (12 avions pour remplacer l'emprunt grec) sans compter le contrat signé avec l'Inde et ses 36 avions livrés d'ici 2022, conclu en 2016 (récemment visé par une plainte contre X pour "corruption et trafic d'influence, NDLR) et le Qatar (36 avions) en 2015.

L'ensemble de ces contrats, rattrapant des débuts timides pour le programme Rafale (initié en 1988), assure à la chaîne de montage de Mérignac une production continue jusqu'en 2029 en cadence 2 (soit deux avions assemblés par mois). Les premiers avions égyptiens seront livrés début 2024. 

30 avions de combat Rafale, fabriqués par Dassault Aviation partiront en Egypte.
30 avions de combat Rafale, fabriqués par Dassault Aviation partiront en Egypte. — Photo : Dassault Aviation - C. Cosmao

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail