Gironde

Automobile

Le groupe Parot lourdement touché par la crise

Par Astrid Gouzik, le 26 février 2021

Le spécialiste bordelais de la distribution automobile Parot reste prudent pour 2021, estimant que la visibilité est réduite pour les mois à venir.

Alexandre Parot, PDG du groupe automobile basé à Bruges.
Alexandre Parot, PDG du groupe automobile basé à Bruges. — Photo : Parot

Année pénible pour le groupe Parot (750 salariés), spécialiste de la distribution automobile, basé à Bruges, près de Bordeaux. Après une année 2019 marquée par un recentrage stratégique et alors que commençait à poindre l’espoir d’un retour à la rentabilité, la crise du Covid-19 a balayé les efforts menés par le concessionnaire girondin. En 2020, son chiffre d’affaires s’est établi à 355,7 millions d’euros, en baisse de 36,5 % par rapport à 2019. À périmètre comparable, le chiffre d’affaires est en chute de 20,5 %, indique le groupe, rappelant avoir cédé quatre concessions Ford en 2019, ainsi que l’intégralité de son pôle BMW-Mini, le 31 mars 2020.

Les véhicules particuliers à la peine

L’activité véhicules particuliers a généré un chiffre d’affaires de 225,3 M€ sur 12 mois, soit une baisse de 44 % (-22,1 % à périmètre comparable). Les ventes de véhicules d’occasion (VO) ont contribué à une légère reprise au troisième trimestre, laissant croire à une embellie, mais le deuxième confinement du mois de novembre a plombé les ventes sur le quatrième trimestre, particulièrement délicat sur ce segment. La chute de l’activité VO atteint 29,5 % en comparable sur cette période, conduisant à une baisse totale cumulée sur l’année de -22,2 %, à périmètre comparable. L’activité liée aux véhicules commerciaux a mieux résisté, en baisse de 17,4 %.

Plus globalement, en France en 2020, selon AAA Data, les ventes de véhicules particuliers neufs ont reculé de 25,48 %, comparées à 2019. Les ventes de véhicules d’occasion ont affiché une baisse de 4,15 %.

Difficile de prévoir un atterrissage en 2021

Pour 2021, le groupe préfère rester prudent : "La visibilité à court terme reste réduite. Aussi, à ce stade, il est difficile de prévoir un atterrissage en 2021". Il tente toutefois de rassurer les investisseurs affirmant être "en ordre de marche pour assurer son meilleur niveau d’activité dès que la reprise sera là, et sa situation financière a été confortée. L’objectif 2021 du groupe Parot reste la confirmation du retour à la rentabilité de son périmètre d’activités".

Alexandre Parot, PDG du groupe automobile basé à Bruges.
Alexandre Parot, PDG du groupe automobile basé à Bruges. — Photo : Parot

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail