Gironde

Aéronautique

Gosia Petaux est la nouvelle étoile du festival Big Bang

Par Yoan Denéchau, le 12 février 2020

Gosia Petaux vient de prendre la direction du festival Big Bang, dédié à l'espace, organisé du 9 au 13 juin 2020, à Saint-Médard-en-Jalles. Cette spécialiste de la filière aéronautique-spatial-défense occupait auparavant le poste de secrétaire générale de la technopole Bordeaux Technowest. 

Gosia Petaux, nouvelle directrice du festival Big Bang, à Saint-Médard-en-Jalles
Féminisation des métiers de la filière aéronautique-spatial-défense et environnement portent l’action de Gosia Petaux. — Photo : Yoan Denéchau

Le monde de l’aéronautique la connaît bien. Gosia Petaux est une spécialiste de la filière aéronautique-spatial-défense (ASD).  Et non des moindres. Passée notamment par l’Assemblée Nationale, au sein du Groupe Parlementaire pour l’Espace, Gosia Petaux a été secrétaire générale de Bordeaux Technowest, seule technopôle de la filière aéronautique-spatial-défense en France.

La franco-polonaise succède à Stéphane Quentin à la tête du Festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles, dont la cinquième édition se déroule du 9 au 13 juin prochains. Cet évènement est la vitrine de la filière aérospatiale, alors que Bordeaux préside cette année la communauté des villes Ariane. Le Conseil des Maires Ariane se déroulera d’ailleurs pendant le festival de l'air et de l'espace.

D’après sa nouvelle directrice, le Festival Big Bang se veut pluridisciplinaire. « L’objectif est de balayer un spectre le plus large possible, pour réunir tout le monde autour la filière ASD, en la vulgarisant ou en sensibilisant le public », souligne-t-elle. « La féminisation des métiers de l’aéronautique est à la peine, moins de 10 % des effectifs sont constitués de femmes », regrette-t-elle. Autre sujet essentiel pour la nouvelle directrice du festival : l’environnement. « Oui, l’aéronautique pollue, mais sûrement moins que le numérique et l’automobile. Nous sommes dans une période où nous pouvons dessiner l’avion et la fusée du futur de manière plus responsable. Des efforts sont faits, mais on peut aller plus loin ».

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail