Gironde

Industrie

Circouleur prépare une usine pour ses peintures recyclées

Par Romain Béteille, le 07 janvier 2022

L’entreprise girondine Circouleur, qui produit des peintures acryliques recyclées à partir de pots usagés, va accélérer la cadence en 2022. Une seconde levée de fonds, en cours de finalisation, va lui permettre de renforcer ses effectifs, d’ouvrir une nouvelle plateforme de recyclage et de mettre en chantier sa propre usine de fabrication.

L’atelier de récupération des peintures usagées de Circouleur est situé à Saint-Jean-d’Illac, en Gironde.
L’atelier de récupération des peintures usagées de Circouleur est situé à Saint-Jean-d’Illac, en Gironde. — Photo : Circouleur

C’est une escalade vers la croissance que prépare l’entreprise girondine Circouleur (15 collaborateurs, chiffre d’affaires non communiqué) en 2022. Pionnière dans le développement d’une gamme de peintures acryliques recyclées, la société fondée en 2017 par Maïlys Grau, chimiste de formation, a récemment bouclé une seconde levée de fonds (après avoir levé 300 000 euros en 2019).

Partenaire recycleur

Une grande partie des fonds levés sur la plateforme Lita (790 600 euros affichés, montant non définitif) l’a été en financement participatif, une ouverture de capital permettant à 244 investisseurs de rejoindre le tour de table. "De nouveaux acteurs vont intégrer notre comité stratégique et développer de nouvelles compétences dans notre actionnariat", ajoute Marianne Rittaud, associée et directrice marketing/commercial de Circouleur.

Labellisé Greentech Innovation, lauréate de la fabrique Aviva en juillet (160 000 euros de subvention), la jeune pousse profite de l’intérêt autour de sa solution de recyclage des peintures usagées, renforcée par la mise en application de la RE 2020 et inspirée d’une filière québécoise née il y a 20 ans pour lutter contre le gaspillage des résidus de peinture. Employant une partie de son effectif via une association de réinsertion, l’entreprise espère obtenir prochainement l’agrément Esus (Entreprise solidaire d’utilité sociale).

S’approvisionnant auprès de spécialistes de la collecte de déchets comme Pena Environnement, Veolia, Suez ou le groupe Brangeon, Circouleur se positionne en partenaire plutôt qu’en concurrent direct. "Ces acteurs organisent la collecte et nous livrent sur notre plateforme de tri. Notre objectif, c’est qu’ils aillent voir les déchèteries, les entreprises de peinture, les fabricants pour leur proposer notre solution et ainsi apporter un complément dans leur catalogue de services", ajoute la co-dirigeante.

Vers un déploiement national

L’activité de l’entreprise est aujourd’hui répartie sur quatre sites : Bordeaux Technowest, le laboratoire de R & D LCPO à Pessac, une plateforme de récupération des déchets à Saint-Jean-d’Illac et un sous-traitant néoaquitain qui fabrique ses peintures. Cette liste va s’étendre dès fin janvier avec un nouveau site de récupération en région Rhône-Alpes.

Ce dernier devrait être "plus adapté à la croissance de l’équipe. Nous souhaitons installer plusieurs plateformes de ce type dans différentes régions pour limiter le transport du déchet et tenter d’intégrer nos clients dans une démarche d’économie circulaire. Les professionnels qui distribuent nos produits en région pourront, demain, recycler leurs propres déchets", espère ainsi Marianne Rittaud.

Fournissant aujourd’hui une cinquantaine de magasins, Circouleur cherche actuellement un bâtiment de 1 000 men Gironde pour y installer sa première usine de fabrication en 2022, avec l’espoir de dépasser les 190 tonnes de peinture produites. Elle souhaite recruter 18 personnes et a pour but d’atteindre l’équilibre économique en 2023.

L’atelier de récupération des peintures usagées de Circouleur est situé à Saint-Jean-d’Illac, en Gironde.
L’atelier de récupération des peintures usagées de Circouleur est situé à Saint-Jean-d’Illac, en Gironde. — Photo : Circouleur

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail