Aix-en-Provence
TheCamp : deux projets en lice pour la reprise du campus
Aix-en-Provence # Organismes de formation # Innovation

TheCamp : deux projets en lice pour la reprise du campus

S'abonner

Le campus aixois, TheCamp, imaginé par Frédéric Chevalier, qui a vu le jour en 2017, devrait voir désigner son repreneur courant avril. Deux dossiers sont en compétition pour la reprise de ce lieu atypique et ambitieux qui, frappé par la crise sanitaire, n’est finalement pas parvenu à trouver le souffle attendu.

Créé en 2017, The Camp se voulait un campus dédié à l’innovation et aux smart cities — Photo : Photo Archives D.Gz.

Sortie de crise pour TheCamp. Le site, à l’origine dédié à l’innovation et aux smart Cities, imaginé par Frédéric Chevalier, tragiquement disparu avant l’inauguration du site en 2017, a été frappé par la crise sanitaire et, notamment l’interruption des activités événementielles. Il pourrait être fixé sur son son avenir courant avril, a souligné Serge Magdeleine, directeur général du Crédit Agricole Alpes Provence (CAAP), historiquement partenaire financier du projet. "Si le Crédit Agricole n’avait pas été là au début 2021, TheCamp serait déjà en liquidation", précise-t-il. La banque a en effet injecté à ce moment-là près de 5 millions d’euros, dont un million d’euros de PGE (Prêt Garanti par l’État). "Nous avons restructuré l’entreprise et nous avons fédéré une soixantaine d’acteurs afin de pouvoir nous donner 18 mois pour trouver un repreneur". Les candidats auraient été nombreux, émanant du territoire et même de l’international. Au final, deux projets "tiennent la route", selon le directeur général du CAAP.

Un nouveau Hollywood à Aix-en-Provence ?

Le premier serait porté par un entrepreneur emblématique du territoire évoluant dans le secteur de la technologie, qui préfère pour l’instant demeurer discret. Le second est un projet axé sur le cinéma et repose sur un consortium baptisé “What TheCamp” avec à sa tête Ashargin Poiré, producteur et président de What the prod, fils du metteur en scène Jean-Marie Poiré (Les visiteurs, Le père Noël est une ordure) et petit-fils du producteur Alain Poiré, et Stéphane Sellam Thomassian, président d’Arias Finance. L’idée serait de créer un pôle dédié à la production audiovisuelle en associant cinéma traditionnel et nouvelles technologies afin de mettre en place un écosystème dédié à la production d’images, comme des studios de post et productions de séries, de films d’animations et de jeux vidéo. Écoles et formations professionnelles seraient également associées à ce projet. Concerts, festivals et conférences pourraient par ailleurs donner vie à ce lieu atypique imaginé par l’architecte Corrine Vezzoni. Depuis son ouverture en 2017, le campus a formé plus de 1 500 cadres supérieurs sur le leadership et le management.

Aix-en-Provence # Organismes de formation # Innovation