Moselle
Suez, Loop et SKGC investissent 450 millions d’euros dans une usine de PET recyclé en Moselle
Moselle # Industrie # Innovation

Suez, Loop et SKGC investissent 450 millions d’euros dans une usine de PET recyclé en Moselle

S'abonner

Les sociétés Loop Industries (Canada), Suez (France) et SK Geo Centric (Corée du Sud) ont annoncé le 16 février un investissement de 450 millions d’euros pour l’implantation d’un site de production de plastique 100 % recyclé et recyclable en Moselle, sur la plateforme Chemesis de Saint-Avold.

Avec une capacité prévue de 70 000 tonnes par an, l’usine devra permettre de répondre à la demande croissante en PET recyclé — Photo : Suez

450 millions d’euros vont être investis par les groupes Suez, Loop Industries et SKGC pour l’implantation d’une usine de polyéthylène téréphtalate (PET) 100 % recyclé en Moselle. Le consortium d’industriels s’appuie sur l’expérience du groupe coréen SKGC dans l’industrie pétrochimique, du français Suez dans la gestion des ressources et sur la technologie innovante de Loop Industries.

Concrètement SKGC portera le projet industriel, Suez alimentera le site en flux entrant de plastique collecté et Loop apporte la technologie de recyclage "Infinite Loop". Cette technologie permet le recyclage en boucle fermée du PET. "Ce procédé pionnier au niveau mondial permettra de fermer le cycle du plastique en recyclant indéfiniment les emballages sans perte de qualité", commente Roland Lescure, ministre français de l’Industrie, dans un communiqué.

Une capacité de production de 70 000 tonnes

Le site de production, d’une capacité prévue de 70 000 tonnes par an, s'installera sur un terrain de 20 hectares situé sur la plateforme industrielle Chemesis et appartenant à la Communauté d'agglomération Saint-Avold Synergie. Ces nouvelles capacités devront répondre à la demande des industriels basés en Europe engagés dans l’augmentation de matériaux recyclés dans leurs emballages et produits. "Suez apportera à ses partenaires son expertise, ses infrastructures et sa capacité à collecter et gérer les déchets", déclare Sabrina Soussa, PDG de Suez, dans le communiqué. Selon les chiffres avancés par le consortium, plus de 255 000 tonnes d’émissions de CO2 par an seront économisées par rapport à la production de PET vierge à partir d’un procédé traditionnel.

La Moselle, un choix stratégique

La plateforme industrielle Chemesis de Carling Saint-Avold, en Moselle, est choisie pour son emplacement stratégique, offrant un accès direct aux marchés européens, ainsi que de solides infrastructures existantes. "Nous sommes heureux de franchir l’étape significative du choix d’implantation du projet Infinite Loop Europe en France", déclare Na Kyung-Soo, PDG de SKGC. Il s’agit du premier site de production en Europe pour la technologie. Une procédure de concertation locale sera lancée dans les prochaines semaines. Les trois partenaires visent un début des travaux pour 2025 et le démarrage de l’activité pour 2027, avec plus de 200 emplois directs à la clé et 1 200 emplois indirects.

Moselle # Industrie # Banque # Plasturgie # Innovation # Investissement