Marne
Dans la Marne, le Syvalom modernise un centre de tri des collectes sélectives
Marne # Gestion des déchets # Investissement

Dans la Marne, le Syvalom modernise un centre de tri des collectes sélectives

S'abonner

19,7 millions d’euros ont été nécessaires pour remettre à neuf le centre de tri des collectes sélectives de La Veuve, dans la Marne. Ce dernier est désormais capable de traiter 28 000 tonnes de déchets par an, contre 19 000 auparavant.

Syvaltri se situe à proximité de Châlons-en-Champagne, dans la Marne — Photo : Suez

Situé à La Veuve, dans la Marne, le centre de tri des collectes sélectives baptisé Syvaltri a été modernisé. Un investissement de 19,7 millions d’euros, porté par le Syvalom, le Syndicat de Valorisation des Ordures Ménagères de la Marne. Les travaux ont été cofinancés à hauteur de 1,1 million d’euros par l’Ademe et 850 000 € par l’éco-organisme dédié aux emballages et papiers, Citeo.

Exploité par le groupe Suez, Syvaltri compte 40 collaborateurs, dont 22 agents de tri en insertion, employés en partenariat avec la société d’insertion locale Agicac (l’Association de Gestion de l’Insertion de la Communauté d’Agglomération Châlonnaise).

Une capacité augmentée

Pour adapter le site à l’extension des consignes de tri et à un volume de tonnes triées supérieur, Suez a travaillé en partenariat avec l’ensemblier Bianna. Remis à neuf, Syvaltri est désormais en capacité de traiter 28 000 tonnes de déchets par an, contre 19 000 tonnes auparavant. Le centre de tri des collectes sélectives bénéficie à un bassin de population élargi de 630 000 habitants, répartis entre les départements de la Marne, de la Haute-Marne et de la Meuse.

Récemment modernisé, Syvaltri est désormais capable de traiter 28 000 tonnes de déchets par an — Photo : Suez

"Au regard de la technicité des outils de traitement, nous nous devons de travailler à la bonne échelle industrielle pour offrir le meilleur service à nos adhérents et usagers, et au meilleur coût, économique et environnemental", explique dans un communiqué de presse Julien Valentin, le président du Syvalom.

Un site réorganisé

Les travaux ont notamment conduit à repenser le site dans son fonctionnement. Une salle de caractérisation a été ajoutée, pour améliorer à la fois le tri à la source et le tri sur site. Les zones de stock en amont et en aval ont également été réorganisées.

La phase de modernisation du site a été conduite par le groupe Suez — Photo : Suez

Sur le plan de la sécurité, les conditions de circulation du site ont été repensées : les voies de circulation des camions ont été déplacées, pour plus de fluidité. Par ailleurs, une réserve d’eau de 1 000 mètres cubes a été aménagée, pour alimenter un système d’extinction automatique et assurer la protection incendie de l’installation. "Innovant et exemplaire, Syvaltri a vocation à devenir un maillon essentiel et un site de référence en matière d’économie circulaire pour la région Champagne-Ardenne", anticipe David Lamy, le directeur général Recyclage et Valorisation chez Suez France.

Marne # Gestion des déchets # Investissement