Le nantais Lhyfe dévoile en Occitanie le plus grand site français de production d’hydrogène vert
# Production et distribution d'énergie # Implantation

Le nantais Lhyfe dévoile en Occitanie le plus grand site français de production d’hydrogène vert

S'abonner

Associé à l’Agence régionale énergie climat (AREC) Occitanie, le groupe nantais Lhyfe a inauguré le 7 décembre 2023 son troisième site industriel, situé à Bessières (Haute-Garonne) et configuré pour produire deux tonnes d’hydrogène vert par jour.

Matthieu Guesné, président fondateur de Lhyfe, a dévoilé le site de production de Bessières (Haute-Garonne) le 7 décembre 2023 — Photo : Philippe Kallenbrunn

Le groupe nantais Lhyfe (192 salariés), qui produit de l’hydrogène vert et renouvelable, a inauguré le 7 décembre 2023 le plus grand site français de production dans la zone d’activités du Triangle à Bessières (Haute-Garonne), destiné à décarboner la mobilité et l’industrie en Occitanie. Avec ses cinq électrolyseurs installés sur un terrain de 8 000 m2, ce site, dès sa mise en service commerciale au premier semestre 2024, pourra délivrer deux tonnes d’hydrogène vert par jour. Soit une capacité de production de 5 MW.

Selon Lhyfe, deux tonnes d’hydrogène permettent à un camion de parcourir environ 25 000 kilomètres sans émettre un seul gramme de CO2. Avec cette même quantité, une voiture pourrait faire cinq fois le tour de la Terre, soit environ 200 000 kilomètres. "Nous sommes même déjà en capacité de doubler les installations et de passer à quatre tonnes par jour, précise Matthieu Guesné, le président fondateur de Lhyfe. Cela pourrait intervenir d’ici deux ou trois ans, lorsque la demande aura saturé nos capacités actuelles. Nous allons produire un carburant qui permet de rouler 600 à 700 kilomètres en ne rejetant que de l’eau par le pot d’échappement, avec un plein à 75 euros fait en 3 minutes. Et qui est produit à partir d’eau, de vent et de soleil. C’est pour cela que nous nous développons rapidement."

Contrat avec VSB énergies nouvelles

L’hydrogène de Lhyfe en Occitanie sera produit par électrolyse de l’eau, à partir d’électricité renouvelable. L’approvisionnement électrique sera assuré par des contrats PPA (power purchase agreement) signés avec des producteurs d’électricité renouvelable, dont le nîmois VSB énergies nouvelles et le groupe parisien Kallista Energy. Lhyfe est actionnaire à 80 % de la SAS Lhyfe Bessières, créée en avril 2022, l’Agence régionale énergie climat (AREC) de la Région Occitanie détenant les 20 % restants.

La construction du site a été soutenue par un financement de la Banque européenne d’investissement (BEI) à hauteur de 4,1 M€ en avance remboursable et par l’Union européenne (fonds Feder) pour 1,9 M€. Il s’agit du troisième site développé par Lhyfe - qui ambitionne de porter ses capacités de production à 55 MW à la fin de l’année 2024 et de réaliser un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros en 2026 -, après son usine de Bouin (Vendée) et de Buléon (Morbihan).

Bâtiments conteneurisés

Cinq électrolyseurs disposés en parallèle vont permettre de produire 2 tonnes d’hydrogène vert par jour — Photo : Philippe Kallenbrunn

En 2021, aux prémices de la filière de l’hydrogène vert et renouvelable, l’unité de production de Lhyfe Pays de la Loire avait été conçue sous forme de vitrine pour expliquer cette technologie pionnière. À Bessières, Lhyfe a aussi dévoilé son nouveau format "conteneurisé". Il présente le double avantage de réduire l’emprise au sol du site et de favoriser son évolutivité afin d’accompagner le développement des usages dans la région.

Ce nouveau format se compose d’une série de bâtiments conteneurisés destinés à différentes fonctions (accueil des chauffeurs, salle de pilotage, conversion électrique, électrolyse de l’eau, compression, contrôle qualité, etc.), d’un espace de circulation pour les camions, et de loges de chargement des camions qui transportent l’hydrogène vers les stations de distribution et vers les clients.

Pour la Région Occitanie, ce nouveau site de Bessières constitue l’un des leviers pour atteindre ses objectifs dans le cadre du projet Corridor H2 Occitanie visant à décarboner le transport de marchandises et de passagers sur un axe nord/sud allant de la Méditerranée à la mer du Nord.

Haute-Garonne Nantes # Production et distribution d'énergie # Implantation # Investissement industriel