Informatique

Le groupe de services du numérique alsacien OCI reprend le bordelais Scriba

Par Adelise Foucault, le 06 septembre 2019

OCI, prestataire de services informatiques et digitaux basé en Alsace, vient de faire l’acquisition d’un concurrent bordelais, le groupe Scriba. Il y a un an, OCI se rapprochait du lyonnais Maintronic-ATS. Le nouveau groupe dispose aujourd'hui d'une couverture nationale et d'une offre qui le hisse dans le top 10 des entreprises de services numériques françaises.

Romuald Valichon, directeur général d'OCI.
Romuald Valichon, directeur général d'OCI. — Photo : © Bartosch Salmanski

OCI (250 personnes ; 30 M€ de CA), prestataire de services informatiques et digitaux basé dans le Bas-Rhin, à Mundolsheim, vient de faire l’acquisition d’un concurrent bordelais, le groupe Scriba (170 personnes ; CA 2018 : 38 M€).

Le nouvel ensemble compte 750 personnes, OCI s’étant rapproché en octobre 2018 du lyonnais Maintronic-ATS (300 personnes ; 26 M€ de CA) pour former ensemble le Groupe OCI. L’ambition du groupe est de dépasser les 100 M€ de chiffre d’affaires consolidé dès cette année. L’organisation de chacune des trois entreprises et leurs marques demeurent inchangées. Leur champ d’action est désormais national grâce aux synergies qui pourront être générées entre elles.

OCI veut faire partie du top 10 national

« La stratégie est d’atteindre une taille critique pour pérenniser nos activités dans un secteur où les métiers évoluent énormément et très vite », indique Romuald Valichon, directeur général d’OCI. Le rapprochement avec Scriba doit permettre au groupe de s’adapter aux bouleversements digitaux en cours et d’améliorer sa couverture nationale pour préserver un service de proximité auprès de ses clients, PME, ETI et administrations.

« Nous sommes confrontés à des impératifs de recrutement, d’acquisition de nouvelles compétences et d’investissements réguliers pour s’adapter aux évolutions technologiques », souligne le directeur général d’OCI. Une quarantaine de postes sont actuellement ouverts au sein du groupe : ingénieurs infrastructure, commerciaux, consultants métiers, consultant en transformation digitale, etc. L’enjeu : faire partie du top 10 national.

Le groupe veut « continuer à grandir », notamment dans les services proposés à ses clients. Une nouvelle offre d’intelligence artificielle devrait voir le jour avant la fin de l’année, annonce Romuald Valichon. Il n’exclut pas de nouvelles opérations de croissance externe dans un avenir proche, sur des complémentarités technologiques.

Romuald Valichon, directeur général d'OCI.
Romuald Valichon, directeur général d'OCI. — Photo : © Bartosch Salmanski

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.