Strasbourg

Restauration

La brasserie Tigre se relance en partenariat avec Kronenbourg

Par Lucie Dupin, le 18 octobre 2018

L’entrepreneur Geoffroy Lebold noue un partenariat avec le brasseur Kronenbourg et fait revivre le berceau historique de la marque de bière Tigre Bock à Strasbourg. L’espace de 1 600 m² doit ouvrir ses portes pour le marché de Noël dans une ambiance d’époque années trente.

Geoffroy Lebold
Geoffroy Lebold a investi trois millions d'euros pour faire revivre la brasserie du Tigre à Strasbourg. — Photo : © Anne Milloux

À 40 ans, Geoffroy Lebold, se lance dans l’aventure entrepreneuriale, après un parcours professionnel au sein des collectivités locales. Tombé sous le charme d’une institution strasbourgeoise aux nombreuses vies, celui-ci se donne le défi d’ouvrir une brasserie à l’effigie de la marque de bière Tigre Bock, fabriquée à Obernai, dans la brasserie Kronenbourg (1 210 personnes, CA 2017 : 936 M€). « J’ai visité les lieux début 2017 et j’ai eu envie d’aller creuser les archives municipales pour en savoir plus », se souvient Geoffroy Lebold, président de la société Tigre, créée pour l’occasion.

Et quelle histoire… Rue du Faubourg national à Strasbourg, le local a accueilli un restaurant universitaire pendant cinquante ans. Appartenant depuis 1919 à la famille Hatt, fondatrice de Kronenbourg, la brasserie a été cédée en 1964 à l’Université de Strasbourg. À la fermeture du restaurant universitaire en 2014, le bâtiment a été vendu aux enchères à une SCI. « C’est là qu’a été créée, en 1921, la marque de bière Tigre Bock, première bière à ne pas porter le nom de famille d’un brasseur », précise Geoffroy Lebold. À la découverte de ce passé brassicole, l’entrepreneur se rapproche de Kronenbourg qui adhère au projet.

Un lieu historique pour Kronenbourg

Kronenbourg a relancé la production de la marque Tigre Bock en 2015 à Obernai. La bière, distribuée en réseau de cafés, hôteliers, restaurateurs, enregistre une croissance de 11 % de ses ventes cette année. « En tant que brasseur implanté dans la région depuis plus de 350 ans, nous avons vu dans le projet de Geoffroy Lebold la meilleure façon de faire revivre l’histoire », souligne Audrey Theveniaud, directrice de marque chez Kronenbourg. « Entre ce que nous avons rêvé de mettre en place, lors de la première visite au printemps 2017, et le rendu aujourd’hui, 95 % du concept est le même que celui de départ », confie quant à lui, sourire aux lèvres, Joao Abecasis, PDG de Kronenbourg.

La coupole d'origine a été préservée dans l'espace restauration du Tigre.
La coupole d'origine a été préservée dans l'espace restauration du Tigre. - Photo : © Anne Milloux

Trois millions d'euros investis

Trois millions d’euros ont été nécessaires pour aménager les lieux et y recréer une ambiance années 1930, qui a fait la gloire de la brasserie d’alors. L’investissement est porté par la société Tigre, locataire des lieux. La société Kronenbourg du groupe Carlsberg  intervient quant à elle comme partenaire brasseur. Une micro-brasserie à demeure proposera en effet quatre brassins de Tigre Bock non-filtrés et non-pasteurisés, exclusivement conçus pour la brasserie.

Attirer les investisseurs

« Les nouveaux lieux de restauration qui ouvrent doivent se créer une identité de toutes pièces. Ici, nous avons l’avantage de partir de l’histoire existante. Elle parle aux connaisseurs de l’ancienne brasserie et le projet est bien perçu dans le quartier. Le Tigre contribuera à redynamiser l’image du faubourg et pourra inciter d’autres investisseurs à s’intéresser au quartier », estime Geoffroy Lebold.

Le Tigre doit ouvrir à l’occasion du marché de Noël et embaucher 50 salariés, dont 25 équivalents temps plein. D'une capacité de 400 places, la brasserie proposera quatre espaces bar, restaurant, terrasse et un caveau équipé d'une scène, pour des concerts et autres performances artistiques.

Geoffroy Lebold
Geoffroy Lebold a investi trois millions d'euros pour faire revivre la brasserie du Tigre à Strasbourg. — Photo : © Anne Milloux

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.