Haut-Rhin

Industrie

Barrisol Normalu mise sur l'isolation acoustique et la climatisation

Par Charlotte Stiévenard, le 25 octobre 2021

Le fabricant haut-rhinois de plafonds tendus Barrisol Normalu commercialise depuis cette année un système de climatisation qui permet de stériliser l’air et des cadres d’isolation acoustique adaptés au télétravail. Des innovations dans l’air du temps en période de crise sanitaire.

Jean-Marc Scherrer, le président de Barrisol Normalu, veut développer les secteurs de l’acoustique et de la climatisation.
Jean-Marc Scherrer, le président de Barrisol Normalu, veut développer les secteurs de l’acoustique et de la climatisation. — Photo : Barrisol Normalu

La PME haut-rhinoise Barrisol Normalu (CA 2020 : environ 20 M€, 130 collaborateurs) travaillait sur deux nouvelles innovations depuis plusieurs années. La crise sanitaire est arrivée, en quelque sorte, à point nommé pour le fabricant de plafonds tendus qui a lancé la commercialisation, début 2021, de son système de climatisation et de désinfection de l’air et de ses panneaux acoustiques.

Désinfection et isolation acoustique

Le premier produit, un plafond tendu qui fait office de diffuseur pour la climatisation, a été développé dès 2016 avec des climatiseurs fabriqués par la filiale française de l’américain Carrier à Montluel, dans l’Ain. Début 2021, l'industriel haut-rhinois y a ajouté des lampes à ultraviolets qui permettent de désinfecter l’air.

Le deuxième produit est un cadre acoustique en bois non traité et en laine fabriquée en France. "Il permet d’absorber les sons dans les restaurants, les bureaux ou encore à la maison, pour les salariés en télétravail", explique Jean-Marc Scherrer, le président de Barrisol Normalu, qui espère commercialiser plusieurs dizaines de milliers de mètres carrés de ces deux systèmes, aux particuliers comme aux professionnels.

Un million d’euros d’investissement

Pour continuer dans ces deux domaines de l’isolation acoustique et de la climatisation, la société ne s’arrête pas là. Elle prévoit d’investir un million d’euros dans des machines de production et de mesure. Leur installation est prévue pour fin 2021 ou début 2022 avec six mois de retard suite aux pénuries d’équipements électroniques. Cet investissement sera financé à hauteur de 10 % par la Région Grand Est. L’objectif de Barrisol Normalu est d’atteindre une augmentation de 50 % de son chiffre d’affaires grâce à ces deux secteurs d’ici à cinq ans. La société investit 3 à 5 % de son chiffre d’affaires dans la R & D chaque année.

Installé à Kembs depuis 1967, l'industriel y possède deux usines (9 500 m² en tout) spécialisées dans les plafonds, structures en aluminium et l’assemblage. Un troisième site de production à Colmar (4 000 m²), dans le Haut-Rhin également, concerne la menuiserie bois et la fabrication des structures.

Jean-Marc Scherrer, le président de Barrisol Normalu, veut développer les secteurs de l’acoustique et de la climatisation.
Jean-Marc Scherrer, le président de Barrisol Normalu, veut développer les secteurs de l’acoustique et de la climatisation. — Photo : Barrisol Normalu

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail