Toulouse

Télécoms

Forsk passe à la 5G pour rester compétitif

Par Fleur Olagnier, le 12 novembre 2019

Forsk édite la suite logicielle Atoll qui permet aux opérateurs de concevoir leur réseau de téléphonie mobile. Pour rester compétitif, Forsk travaille depuis l'année dernière sur le passage à la 5G et vient de lancer une deuxième gamme de produits tout automatique.

Benoit Guy, président de Forsk.
Benoit Guy, président de Forsk, vient de lancer une deuxième gamme de produits tout automatique. — Photo : Fleur Olagnier/Le Journal des entreprises

Créée en 1987 par Bruno Ollivaud et Philippe Dumortier, Forsk est spécialisé dans le développement de logiciels de cryptographie, simulation et ingénierie de réseaux de téléphonie mobile. Pendant dix ans, l'entreprise de Blagnac s'est consacrée à la prestation de service avant de commercialiser sa propre suite logicielle Atoll. Aujourd'hui, la société équipe plus de 500 clients dans le monde. Pour que son service reste à la pointe, Forsk travaille sans relâche sur l'adaptation d'Atoll à la 5G.  

« Notre logiciel simule la propagation des ondes de téléphonie mobile et permet aux opérateurs de faire des calculs de couverture radio, explique Benoit Guy, président de Forsk. Avec Atoll, les ingénieurs sont capables de tester différents positionnements d'antennes, d'en déduire la couverture et le débit, et de déterminer les localisations les plus pertinentes pour installer de nouvelles antennes relais et étendre le réseau ».

Leader devant Infovista et Teoco

Forsk est leader sur ce marché de niche devant les Américains Infovista et Teoco. Des clients dans plus de 150 pays lui font confiance, dont trois des quatre plus grands opérateurs américains de téléphonie mobile Verizon Wireless, AT&T et Sprint, ou encore les quatre plus importants d'Australie. En plus de ses 80 salariés à Blagnac, Forsk compte 15 personnes dans chacun de ses bureaux en Chine et aux États-Unis. « L'obtention de gros contrats avec Huawei, par exemple, a nécessité l'ouverture d'agences à l'étranger, notamment pour garantir un service après-vente de proximité », souligne Benoit Guy.  

Avec plus de 9 000 licences d'Atoll vendues, Forsk travaille depuis plusieurs mois sur le passage à la 5G pour rester compétitif. Cette 5e génération de technologie de réseau mobile est conçue pour répondre à la croissance exponentielle des données échangées et des connections. « Nous avons lancé un nouveau module Atoll adapté à la 5G dès fin 2018, précise Benoit Guy. Il utilise des fréquences, un paramétrage et un codage différents, et permet d'effectuer des mesures sur chaque téléphone portable. Couplées aux simulations, ces mesures permettent de concevoir des designs de réseaux encore plus optimisés ». 

Naos, l'ère du tout automatique

Plusieurs opérateurs ont déjà testé ce service et les premiers pays ont sauté le pas cette année en Europe de l'Ouest pour une ouverture du réseau commercial 5G en 2020. Enfin, l'entreprise qui a réalisé 26 M€ de CA consolidé en 2018 - 40 % en Amérique du Nord - a lancé une toute nouvelle suite logicielle Naos, qui devrait lui permettre, avec le module 5G, d'afficher 15 % de croissance en 2019.

« La 5G va démultiplier le nombre d'antennes relais, analyse Benoit Guy. Développée à la demande de trois gros clients américains et japonais, cette deuxième ligne de produits fait le même travail qu'Atoll mais de manière entièrement automatisée ». Pour l'instant unique au monde, Naos calcule directement les localisations les plus adéquates pour les futures antennes, ce qui simplifie considérablement le travail des ingénieurs. En lien avec ce lancement, Forsk recrute actuellement 10 salariés sur des postes d'ingénierie dans le développement logiciel, validation logicielle et support technique. 

Benoit Guy, président de Forsk.
Benoit Guy, président de Forsk, vient de lancer une deuxième gamme de produits tout automatique. — Photo : Fleur Olagnier/Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.