Haute-Garonne

Conseil

Ethics Group se structure en trois filiales

Par Fleur Olagnier, le 18 février 2020

Le cabinet de conseil toulousain Ethics Group est en train de s'organiser en trois filiales : La Fabrique qui regroupe cinq marques récemment fusionnées, Ethics Yachting et Ethics Village. Les ouvertures de deux nouveaux lieux Ethics Village sont d'ailleurs prévues à Bordeaux et dans une zone rurale encore confidentielle.

Devanture du tiers-lieu d'Ethics Group : l'Ethics Village.
Ethics Group va très bientôt se composer de La Fabrique, et des filiales Ethics Yachting et Ethics Village. — Photo : Ethics Group

Spécialiste de la transformation des organisations, Ethics Group (110 salariés) promeut l’humain et le collaboratif au sein des entreprises qu’il accompagne. Afin de mieux porter son message, le groupe de Blagnac (Haute-Garonne), qui dit réaliser « plus de 15 M€ » de chiffre d'affaires, est en train de se structurer en trois filiales. La première, nommée La Fabrique, rassemble depuis peu les cinq marques B&T Associés (gouvernance et pilotage opérationnel), Motive, Digismart (solutions digitales), Parmenion (concertation et communication sensible) et Merlane (relations humaines). La deuxième, branche Ethics Yachting dédiée au nautisme, est active depuis 2019. À travers son concept unique de Club One, l’entreprise met en avant une plaisance intelligente plus accessible et plus respectueuse de l’environnement.

Deux nouveaux tiers-lieux

De plus, Ethics Village, du nom du premier tiers-lieu et siège social de la société à Blagnac, est en train de devenir une filiale à part entière du groupe. « Déjà présents en Allemagne, en Angleterre et en Espagne, nous prévoyons l’ouverture d’autres tiers-lieux en France, expose Thierry Pédeloup, président du groupe. Le prochain va ouvrir très vite à Bordeaux et le projet d’un tiers-lieu en milieu rural, sur un territoire sous-exploité et à revitaliser, est en préparation ».

Pour appuyer concrètement sa philosophie et « démontrer que la technologie peut se mettre au service de l’humanité », Ethics Group vient d’investir un million d’euros dans la société Kinéis, dont la future constellation de nanosatellites devrait venir compléter les balises Argos.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail