Alpes-Maritimes

Santé

Virbac transforme son site de Carros en un "centre mondial d'excellence" pour la santé animale

Par Olivia Oreggia, le 12 janvier 2022

Le groupe pharmaceutique Virbac, basé près de Nice, lance des investissements industriels sur son site de Carros pour la fabrication de produits vétérinaires.

Le siège social de Virbac est situé à Carros dans les Alpes-Maritimes.
Le siège social de Virbac est situé à Carros dans les Alpes-Maritimes. — Photo : DR

Dédié à la santé animale, le groupe pharmaceutique Virbac (4 900 collaborateurs, CA 2020 : 934 M€) annonce avoir lancé sur son site de Carros (Alpes-Maritimes), où se trouve son siège social, la construction d’un "centre mondial d’excellence pour la fabrication de produits biologiques à usage vétérinaire".

Académie en biologie

Une ligne de haute technologie pour le conditionnement aseptique des vaccins est déjà sur les rails pour être opérationnelle en 2023. Suivra la construction d’un bâtiment dédié aux principes actifs entrant dans la fabrication des vaccins. La mise en place d’une académie en biologie est également prévue pour développer les compétences des équipes, notamment en ingénierie industrielle.

Virbac ne communique pas le coût de ce projet, rappelant par ailleurs qu’il a reçu une subvention de 900 000 euros dans le cadre de l’appel à projet France Relance "territoires d’industrie", complétée par une subvention de 500 000 euros de la Région Sud Paca.

Sauvegarde de savoir-faire en biotechnologies pharmaceutiques

“Ce projet apportera des retombées positives pour notre région grâce à la sauvegarde de savoir-faire en biotechnologies pharmaceutiques rares sur notre territoire dans le secteur de la santé animale et grâce au développement de compétences techniques, souligne Sébastien Huron, directeur général du groupe. Par ailleurs, la modernisation de notre outil de production nous permettra de réduire nos consommations d’énergie et d’eau pour une production plus écoresponsable.” Créé en 1968, Virbac est présent dans plus de 100 pays.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition