Bouches-du-Rhône

Chimie

Nouveau centre de production pour Technicoflor

Par la rédaction, le 06 mars 2017

La société TechnicoFlor, basée à Allauch (Bouches-du-Rhône), accompagne sa croissance avec un nouveau centre de production lui permettant de doubler sa production. Un investissement de près de 10 millions d'euros

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Afin d'accompagner sa croissance importante et de livrer ses clients dans des délais ultra courts quelle que soit leur commande, le groupe Technicoflor spécialisé dans la création de compositions parfumées, d‘extraits végétaux, de matières premières aromatiques et d’arômes alimentaires investit près de 10 millions d'euros dans un nouveau centre de production à Allauch dans le Parc d'Activités de Fontvieille, qui lui permettra de doubler sa production annuelle dès 2018.

Ce nouveau site de production dont la construction débutera fin 2017 comprendra deux bâtiments industriels, l'un pour les parfums, l'autre pour les matières premières, d'une surface totale de 3.000-3.500 m2 sur un terrain de 2 hectares et sera opérationnel en 2018. Toutes les opérations de production, mélange, conditionnement, contrôle qualité, expéditions y seront effectuées. Entièrement robotisé, le site comprendra plusieurs automates de toute nouvelle génération.« Nous avions besoin d'une nouvelle unité de production pour faire face à notre croissance et accompagner notre développement. Notre futur centre et ses équipements de dernière génération est conçu pour optimiser le délai de livraison à nos clients. Il sera haute qualité environnementale, en ligne avec notre politique environnementale », explique François-Patrick Sabater, président de Technicoflor, qu’il a créée en 1982.

L’entreprise fournit aujourd’hui les plus grands noms de la parfumerie et de la cosmétique et distribue ses produits dans plus de 60 pays au Moyen-Orient, en Asie, en Europe de l’Ouest et en Europe Centrale.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition