Bouches-du-Rhône

Loisirs

Le parc à thème Rocher Mistral envisage déjà son extension pour 2022

Par Didier Gazanhes, le 22 juillet 2021

Le parc à thème Rocher Mistral, consacré à l’histoire et la culture provençales, a ouvert début juillet au Château de la Barben, dans les Bouches-du-Rhône, après une année de travaux et un investissement de 30 millions d’euros. Alors que l’exploitation débute à peine, ses dirigeants mettent d’ores et déjà en place l’extension qui ouvrira en 2022.

Trente millions d’euros ont été investis par le propriétaire du Château de La Barben pour créer le parc à thème Rocher Mistral et financer son extension.
Trente millions d’euros ont été investis par le propriétaire du Château de La Barben pour créer le parc à thème Rocher Mistral et financer son extension. — Photo : Didier Gazanhes

À peine inauguré en juillet, Rocher Mistral pense déjà à l’étape d’après. Le parc à thème consacré à la Provence, à son histoire, sa culture et son patrimoine, situé dans et autour du Château de La Barben, près de Salon-de-Provence, envisage désormais son extension pour 2022.

C’est en 2019 que le bijoutier Vianney d’Alançon rachète le Château de la Barben et ses 400 hectares de terrains avec pour ambition d’y créer un parc à thème alliant spectacle vivant, artisanat, patrimoine, agriculture et environnement. Il parvient à lever 30 millions d’euros auprès de plusieurs grandes familles (Deniau, Habert et Montagne) et, courant 2020, il lance la rénovation et l’aménagement du plus ancien château des Bouches-du-Rhône, datant du XIIe siècle et classé monument historique depuis 1984. "Le château nécessitait des travaux d’urgence. En une année, nous avons refait les 2 000 m² de toitures et les douze terrasses, mettant le bâtiment hors d’eau. Une opération d’un montant de 7 millions d’euros. Il nous faut maintenant entreprendre la restauration des cuirs de Cordoue et des tableaux de Granet qui ont été abîmés", confie Frédéric de la Nouvelle, directeur du parc.

8,5 hectares ouverts au public en 2022

Depuis début juillet, Rocher Mistral, ainsi baptisé en référence au vent local et au poète prix Nobel de Littérature, propose aux visiteurs sept spectacles (dont deux en soirée) liés à l’histoire de la Provence et du château. "Nous visons les 150 000 visiteurs sur la première année", confie le dirigeant, qui envisage une fréquentation de 250 000 personnes en 2022.

Pour ce faire, deux tribunes de 1 000 et 2 000 places vont ainsi être construites afin d’accueillir des spectacles assis et plus simplement "en déambulation", comme c’est actuellement le cas dans les différentes pièces du château. "Nous allons également construire un village provençal qui permettra de découvrir des artisans qui pourront faire participer à la fabrication de leurs produits", décrit Frédéric de la Nouvelle.

Une pièce d’eau, une reproduction du Moulin de Daudet, du pont d’Avignon et de la maison de Mistral sont au programme des aménagements qui permettront d’étendre le parc sur 8,5 hectares. L’ensemble des travaux seront couverts par la première levée de fonds de 30 millions d’euros, dont des subventions de la Région Sud et du Département des Bouches-du-Rhône de 7 millions d’euros.

Une clientèle essentiellement familiale

Le parc vise une clientèle familiale locale et touristique. "Nous sommes au cœur d’un bassin de 2 à 3 millions d’habitants qui accueille par ailleurs plusieurs millions de touristes chaque année. En outre, nous nous trouvons près du zoo de la Barben, deuxième site touristique des Bouches-du-Rhône, qui accueille quant à lui près de 350 000 visiteurs par an", plaide Frédéric de la Nouvelle. Rocher Mistral emploie une cinquantaine de salariés à temps plein et fait travailler près de 200 personnes durant la saison.

Trente millions d’euros ont été investis par le propriétaire du Château de La Barben pour créer le parc à thème Rocher Mistral et financer son extension.
Trente millions d’euros ont été investis par le propriétaire du Château de La Barben pour créer le parc à thème Rocher Mistral et financer son extension. — Photo : Didier Gazanhes

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail