Toulon

Numérique

La télévision connectée d'Anse Technology séduit la Française des jeux

Par Hélène Lascols, le 06 octobre 2020

Spécialiste de la télévision connectée adaptée au grand public et au monde de l’hôtellerie, l’entreprise toulonnaise Anse Technology vient de signer avec la Française des Jeux. Ce contrat doit lui permettre de déployer sa solution dans les points de vente équipés de télévisions et d'offrir une nouvelle dimension aux paris sportifs.

Jean-Christophe Julien et Olivier Beltra, les deux fondateurs de l'entreprise toulonnaise Anse Technology, avaient rencontré la Française des Jeux au CES de Las Vegas.
Jean-Christophe Julien et Olivier Beltra, les deux fondateurs de l'entreprise toulonnaise Anse Technology, avaient rencontré la Française des Jeux au CES de Las Vegas. — Photo : DR

Deux ans après leur première rencontre avec la Française des Jeux à l’occasion du CES de Las Vegas 2019, les deux fondateurs d’Anse Technology, spécialiste de la télévision connectée adaptée au grand public et au monde de l’hôtellerie, ont signé leur premier contrat avec le groupe français, dont la croissance est notamment tirée par les paris sportifs. « Nous avons signé le développement d’une application web adaptée à leur métier au mois de février dernier et aujourd’hui, nous déployons notre technologie dans les premiers points de vente, à Paris et Marseille », explique Jean-Christophe Julien, l’un des deux cofondateurs de l’entreprise toulonnaise, qu’il a créée en 2012 avec son associé Olivier Beltra. Anse Technology adresse en particulier les 10 000 points de vente FDJ, qui proposent des paris sportifs et sont équipés d’une télévision. « Grâce à notre technologie, protégée par des brevets, nous venons incruster au bas de l’écran, les cotes en temps réel », ajoute l’entrepreneur toulonnais.

Un contrat qui compense les pertes liées à la crise sanitaire

Cette signature, suivie du déploiement, arrive à point nommé pour l’entreprise toulonnaise, qui n’a pas été épargnée par la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19. Alors que l’une de ses activités (UpTV Hospitality) consiste à enrichir l’expérience télévisuelle de fonctions communautaires et adresse principalement le secteur hôtelier, son activité s’est arrêtée brutalement au printemps 2020. « Nous n’avons plus fait aucune installation. D’importants clients de l’hôtellerie ou de grands donneurs d’ordres, comme Orange (Anse Technology réalise l’automatisation des tests à l’installation d’une Livebox, NDLR), ont réduit la voilure », confie Jean-Christophe Julien.

L’entreprise toulonnaise aurait ainsi perdu 30 à 40 % de chiffre d’affaires sur son prévisionnel, qui prévoyait une croissance de 20 % du chiffre d’affaires par rapport à 2019 (1,1 million d’euros). « C’est la première fois en huit ans, que notre chiffre d’affaires va baisser », ajoute le dirigeant, qui a réussi à sécuriser les finances de son entreprise grâce aux aides de l’État et qui veut rester confiant.

De nouvelles pistes de développement

Ce que les équipes d’Anse Technology (19 salariés) réalisent pour la Française des Jeux, les fondateurs imaginent déjà le dupliquer dans des pays, comme le Royaume-Uni ou l’Italie. Des discussions sont aussi engagées avec des clubs de sport pour "pousser" des informations sur les télévisions des supporters. Enfin, la société mène depuis plusieurs mois d’importants travaux de R & D pour sortir « sa carte 5G, qui une fois insérée sur le poste de télévision, permettrait un accès à Internet et aux chaînes de télévision, avec à la clé d’importantes économies d’énergie. »

Jean-Christophe Julien et Olivier Beltra, les deux fondateurs de l'entreprise toulonnaise Anse Technology, avaient rencontré la Française des Jeux au CES de Las Vegas.
Jean-Christophe Julien et Olivier Beltra, les deux fondateurs de l'entreprise toulonnaise Anse Technology, avaient rencontré la Française des Jeux au CES de Las Vegas. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail