Toulon

Technologies

Eca Group remporte près de 3 millions d'euros de contrats grâce à sa filiale toulousaine Elta

Par la rédaction, le 07 mars 2017

ECA Group, basé à Toulon, annonce avoir remporté plusieurs contrats de fourniture de balises de détresse (ELT) pour un montant total proche des 3 millions d'euros. Ces balises sont destinées à l'équipement de 680 avions monocouloir en Asie, Europe et Etats-Unis.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

ECA Group, au travers de sa filiale Elta (à Toulouse) récemment acquise, s’est vu récemment attribuer plusieurs contrats de fourniture de balises de détresse pour un montant total approchant les 3 millions d'euros. Ces balises (Emergency Locator Transmitters – ELTs) sont destinées à l’équipement de 680 avions monocouloir en Asie, Europe et aux États-Unis. Elta, à Toulouse, a réalisé un chiffre d’affaires de 15,6 M€ en 2015 pour un effectif de 92 collaborateurs. La société renforce le pôle Aerospace d’ECA, également basé à Toulouse. Gilbert Rosso, directeur général d'ECA Aerospace, expliquait au Journal des entreprises les enjeux du rachat de cette filiale d'Areva en novembre dernier.

Balises de détresse pour faciliter les recherches

Les balises de détresse ELT sont au service des autorités de recherche et de sauvetage afin de localiser un avion en détresse. Elles sont conçues de sorte à s’activer automatiquement à l’impact ou manuellement par un opérateur. Actuellement, les balises sont installées dans la plupart des avions civils. Le développement de cet équipement obligatoire suit des processus rigoureux afin de se conformer aux standards réglementaires. « Ces contrats significatifs sont le résultat des efforts continus qu’ELTA met en œuvre pour les fabricants d’aéronefs et les compagnies aériennes, afin de leur fournir des produits fiables et un service de qualité » souligne Gilbert Rosso, dirigeant de la division Aerospace du groupe. Selon l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), le trafic aérien devrait doubler dans les 15 prochaines années et plus de 33 000 avions seront produits d’ici 2035. Un vaste marché qu'il restera à équiper pour Elta.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.