Occitanie

Services

Relais d'Entreprises valorise les externalités positives du télétravail

Par Paul Falzon, le 15 juin 2021

Lancé il y a dix ans en Haute-Garonne, le réseau Relais d'Entreprises a accompagné une centaine de projets de tiers-lieux en zones rurales. Avec des dispositifs innovants pour valoriser les kilomètres économisés par les télétravailleurs, et pérenniser les modèles économiques.

Dominique Valentin, fondateur du réseau Relais d'Entreprises.
Dominique Valentin, fondateur du réseau Relais d'Entreprises. — Photo : DR

C'est un pionnier du développement de l'offre de télétravail en milieu rural : Dominique Valentin a imaginé son réseau Relais d'Entreprises dès 2011, avec une première ouverture l'année suivante à Rieux-Volvestre (Haute-Garonne) où est aussi situé son siège social. "A l'époque, le télétravail n'était pas encore compris comme un outil de rééquilibrage des territoires. L'idée de créer une enseigne nationale autour de cette offre paraissait encore plus saugrenue", s'amuse aujourd'hui l'entrepreneur.

Valoriser les kilomètres non effectués

Dix ans plus tard, son entreprise (9 salariés, CA 2020 : 500 000 euros) a accompagné une centaine de projets avec une offre d'études (dimensionnement et organisation des tiers-lieux). Avec la multiplication des tiers-lieux, Dominique Valentin a poussé d'un cran l'offre de services avec l'objectif de valoriser les kilomètres non effectués par les télétravailleurs. "L'enjeu, c'est de mettre en avant les externalités positives du télétravail au plan économique, en plus de ses avantages en termes de cadre de vie", résume l'entrepreneur.

Objectif : 1 500 tiers-lieux affiliés

Une convention a déjà été signée entre Relais d'Entreprises et EDF pour financer, via le dispositif des certificats d'économie d'énergie, des écochèques versés aux employeurs. Actuellement, le réseau est en négociation avec le gouvernement pour obtenir le Label Bas Carbone et vendre des tonnes de CO2 sur le marché : l'argent serait distribué entre les employeurs (30 %), les salariés sous forme de bons d'achats à valoir dans les commerces de proximité (50 %) et Relais d'Entreprises (20 %). D'une centaine d'espaces à ce jour, Dominique Valentin espère atteindre la barre des 1 500 tiers-lieux affiliés d'ici cinq ans.

Dominique Valentin, fondateur du réseau Relais d'Entreprises.
Dominique Valentin, fondateur du réseau Relais d'Entreprises. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail