Toulouse

Immobilier

GA Smart Building lance les travaux de son futur siège social bas carbone

Par Philippe Kallenbrunn, le 29 septembre 2022

Les travaux de construction du futur siège social du groupe immobilier toulousain GA Smart Building sont lancés. Un immeuble bas carbone de 6 000 mètres carrés qui vise l’excellence énergétique et dont le groupe immobilier toulousain entend faire un démonstrateur de son savoir-faire.

L’immeuble NewGen abritera le futur siège social toulousain de GA Smart Building en décembre 2023.
L’immeuble NewGen abritera le futur siège social toulousain de GA Smart Building en décembre 2023. — Photo : DR

À travers une cérémonie du "premier arbre", le groupe immobilier toulousain GA Smart Building (800 collaborateurs, 300 M€ de chiffre d'affaires) a lancé le 29 septembre le chantier de construction de son futur siège social dans le quartier de Toulouse Aerospace, à Montaudran. Provisoirement baptisé "NewGen", "cet immeuble incarne le projet de notre entreprise qui veut avoir un impact positif, explique Sébastien Matty, le président du groupe immobilier. Il est aussi un démonstrateur de notre savoir-faire et la promesse que nous faisons à nos clients de leur délivrer des immeubles exceptionnels qui répondent aux enjeux actuels."

Le bâtiment de 6 000 m2, conçu par les cabinets d’architectes Studio Montazami et le japonais Takuza Architects, a été vendu à Groupama Gan Reim en juin 2022 pour 30 millions d’euros. Il sera livré en décembre 2023. Pensé comme un lieu de vie, à l’image d’un lobby d’hôtel, il accueillera de nombreux services (restaurant bio, auditorium, bibliothèque, espace santé et fitness, bar) et des événements (petits-déjeuners, conférences, afterworks).

Flex office et coworking

Les 250 collaborateurs du groupe qui l’occuperont verront leur espace de travail aménagé en "flex office" (bureaux nomades). Au-delà des équipes de GA Smart Building, le bâtiment abritera un écosystème de travailleurs au sein des espaces de Now-Pop the Work, animés par Now Connected, un acteur du coworking à qui le groupe ouvre son siège "pour dynamiser les espaces et les équipes."

"Notre premier vœu a été de développer un projet manifeste d’un immobilier décarboné, sans transiger sur la qualité des usages et le confort des usagers", précise Sébastien Matty. L’immeuble bénéficie ainsi de nombreuses innovations, s’appuyant notamment sur plusieurs sources d’énergie (géothermie et géostockage, réseau urbain de chaleur et de froid avec un taux d’électricité renouvelable de 80 %, centrale photovoltaïque et fournisseur d’énergie verte). La cellule R & D du groupe a ainsi développé un "plug-in" d’optimisation des sources d’énergie avec le concours du CEA Tech Occitanie, pour améliorer le profil énergétique du bâtiment. "Il répond d’ores et déjà aux exigences du décret tertiaire à l’horizon 2050", relève le dirigeant.

Le hors site, "futur de la construction"

L’immeuble intégrera par ailleurs une importante composante bois (structure et façade), aura recours au réemploi (cloisons, carrelages, moquettes), à des matériaux biosourcés (liège) et à des bétons bas carbone. "Ceci permettra à notre siège social d’avoir cinq ans d’avance sur les exigences de la RE2020 en termes de carbone", appuie Sébastien Matty. Le dirigeant souhaite que ce projet incarne "le futur de la construction" qui, selon lui, passe par "la construction hors site." C’est toute la singularité de GA Smart Building, qui fabrique les composants de structures et de façades de ses bâtiments et de leurs équipements dans ses propres usines en France. "Notre industrie n’a pas fait sa révolution industrielle et elle se heurte à de nombreux problèmes en termes de délais, de qualité de réalisation, de main-d’œuvre, avance Sébastien Matty. Grâce au hors site, nous construirons et nous équiperons ce bâtiment en un peu plus d’un an : les principaux éléments de l’immeuble seront fabriqués par nos usines Prega et Equilab à Labège (Haute-Garonne), Ossabois (Loire et Vosges) et Paquet Fontaine (Orne)."

En complément de son activité dans le tertiaire, GA Smart Building a annoncé cette semaine la naissance de Rooj by GA, sa nouvelle marque de logements bas carbone construits hors site, la première du genre en France.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition