Caen

Transport

Une hausse historique pour l’aéroport de Caen-Carpiquet

Par Isabelle Evrard, le 15 janvier 2018

En 2017, l’aéroport de Caen-Carpiquet a enregistré une croissance de plus de 30 % du nombre de ses passagers commerciaux. Il pourrait atteindre les 200 000 d’ici un an à deux ans.

L’aéroport de Caen-Carpiquet affiche une hausse plus de 30 % du nombre de ses passagers en 2017
L’aéroport de Caen-Carpiquet affiche une hausse plus de 30 % du nombre de ses passagers en 2017 — Photo : CCI Caen

Le résultat est historique pour l’aéroport de Caen - Carpiquet : l’année 2017 a affiché une progression de 30,14 % du nombre de ses passagers par rapport à 2016, soient 180 910 passagers. « Nous nous situons dans le top 5 des évolutions de trafic en France », confirme la directrice de l’aéroport Maryline Haize-Hagron. Un chiffre qui pourrait bien atteindre les 200 000 passagers en 2018 et 2019 si la croissance se poursuit. « Nous avons d’ores et déjà dépassé nos estimations. » En effet, les chiffres de 2017 étaient attendus en… 2019 !

Quatre compagnies se partagent le marché et ne cessent de développer de nouvelles lignes commerciales : Hop ! (97 790 passagers vers Lyon, Nice et Figari) a ouvert en décembre dernier une destination vers Toulouse avec quatre vols directs par semaine. Volotea (64 381 passagers vers Toulouse, Ajaccio, Bastia, Figari) propose également deux vols directs hebdomadaire vers Toulouse ; Chalair (1 679 passagers) a ouvert des vols quotidiens vers Brest et Nantes depuis novembre dernier ; Flybe (12 821 passagers) propose quatre vols par semaine vers Londres. « Le pont aérien vers le sud-est est plus que jamais assuré puisque Hop ! et Volotea ouvriront en février pour la première Compagnie, et en avril, pour la seconde, des vols à destination de Marseille », annonce la directrice de l’aéroport. Autre nouveauté en 2018 : Flybe lancera dès le 1er avril, des vols Caen-Dublin, via Londres, une mesure très attendue des étudiants caennais. A noter également dans les trafics qui comptent : celui des vols privés, loisirs et militaires qui s’élèvent sur l’année à 41 500 passagers.

De son côté, l’aéroport de Deauville affiche une hausse de 17 %, avec 163 000 passagers en 2017.

Allongement de la piste

Qui dit hausse de trafic, dit amélioration de la structure. Et, en premier lieu, l’extension du parking qui était complètement saturé : « La création de 170 places de stationnement supplémentaires, soit 420 places au total, a permis de répondre à la hausse de la demande. Et il est aujourd’hui encore régulièrement plein ! », constate Michel Collin, président de la CCI de Caen, gestionnaire de l’aéroport. Après neuf mois de travaux, la tour de contrôle et le bâtiment technique commun au service de la navigation aérienne ont été entièrement modernisés.

Dans les grands projets à venir, l’allongement de la piste de l’aéroport à 2 250 mètres, qui selon Pascal Serard, délégué de Caen La Mer en charge de l’aéroport, permettra de « sécuriser la plateforme aéroportuaire et de développer les vols nationaux pour des avions de capacité intermédiaire de 100 à 140 places. » L’option choisie est le dévoiement de la RD 9 en déblai vers le nord afin de limiter l’impact sur les exploitations agricoles. Coût des travaux : 6,7 millions d'euros pour l’allongement de la piste et 2,1 millions pour le dévoiement de la route départementale. La piste allongée pourrait être mise en service à l’automne 2022. « L’allongement de la piste pourra nous ouvrir des liaisons vers toute l’Europe, notamment via Amsterdam », espère le Président de la CCI.

Agrandissement de l’aérogare

De nombreux travaux d’agrandissement sont envisagés à l’intérieur de l’aérogare
De nombreux travaux d’agrandissement sont envisagés à l’intérieur de l’aérogare - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

À l’intérieur de l’aérogare, de nombreux travaux d’agrandissement sont également envisagés : « l’aérogare actuelle ne correspond plus aux conditions d’accueil des passagers du fait de l’augmentation du trafic et doit désormais répondre aux nouvelles normes des postes frontaliers en application du Code Schengen, sous peine de voir supprimer les vols hors Union Européenne », explique Pascal Sérard. Un budget de 400 000 € a donc été fixé pour la mise en conformité des postes d’inspection et par conséquent, des agrandissements de la zone d’arrivée (+70 m2) et de la zone d’embarquement (+150 m2) d’ici la fin de l’année. Les travaux devraient être réalisés d’ici la fin du troisième trimestre 2018.

Autres projets à venir: l’Agglomération Caen La Mer lancera en 2018 les études de maîtrise d’œuvre pour l’extension du parking avion ainsi que pour la requalification des clôtures.

À noter dans l’agenda 2018, Caen accueillera les Journées d’études des aéroports francophones les 31 mai et 1er juin. Plus de 250 homologues francophones sont attendus.

L’aéroport de Caen-Carpiquet affiche une hausse plus de 30 % du nombre de ses passagers en 2017
L’aéroport de Caen-Carpiquet affiche une hausse plus de 30 % du nombre de ses passagers en 2017 — Photo : CCI Caen

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.